3 min de lecture Assassin's Creed

"Assassin's Creed" : un film bancal mais qui en met plein la vue

NOUS L'AVONS VU - L'adaptation du jeu culte d'Ubisoft par Justin Kurzel est un bijou pour les yeux, malgré quelques longueurs. Garantie sans spoilers.

Michael Fassbender est le héros en apesanteur d'"Assassin's Creed"
Michael Fassbender est le héros en apesanteur d'"Assassin's Creed" Crédit : Twentieth Century Fox
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Assassin's Creed est le film d'Ubisoft pour se racheter au cinéma. Après l'échec de l'adaptation de Prince of Persia en 2010, qui n'a pas convaincu les joueurs, ni le public, l'entreprise de jeu vidéo a mis la barre très haut avec l'adaptation de son jeu vidéo le plus culte : Assassin's Creed. Lancé en 2007, le jeu vendu à plus de 100 millions d'exemplaires dans le monde, met le joueur dans la peau d'un Assassin, un homme de l'ombre et membre d'une Confrérie secrète dans différentes époques de l'Histoire. Ubisoft a-t-il donc réussi son pari ? Garantie sans spoilers.

Soyez rassurés, si vous n'avez jamais joué à l'un des 17 épisodes de la saga Assassin's Creed sur consoles, vous pouvez très bien regarder et comprendre le film. C'est l'une des qualités de l'adaptation du réalisateur Justin Kurzel : un film qui contient l'essence du jeu vidéo, en restant accessible à tous les publics.

Callum Lynch (Michael Fassbender) devait être condamné à mort. Il se retrouve cobaye dans un labo futuriste, dirigé par Sofia (Marion Cotillard) et son père (Jeremy Irons), qui peuvent lui faire revivre une période la vie de son ancêtre grâce à une machine : l'Animus. Callum se retrouve donc propulsé dans l'Espace du XVe, dans la peau d'Aguilar, membre de la confrérie des Assassins, des hommes de l'ombre servant le Bien. Il devra achever la mission de son ancêtre, qui peut sauver ou détruire le monde que nous connaissons.

Des effets spéciaux saisissants

Rarement une adaptation de jeu vidéo au cinéma n'avait été aussi réaliste. Même après World of Warcraft, il y a quelques mois. Avec Assassin's Creed, on plonge dans un univers à mi-chemin entre l'historique et la science-fiction. La caméra s'adapte à tous les mouvements spectaculaires de Michael Fassbender et Ariane Labed, dans l'Espace du XVe siècle et notre époque. Les bandes-annonces avaient annoncé la couleur, sachez que sur grand écran, c'est encore plus saisissant. Il se pourrait même que l'histoire principale soit occultée à quelques passages, tellement le graphisme et la mise en scène sont à couper le souffler. 

Une synopsis faible sauvé par les effets spéciaux

Le scénario se tient, même si on a parfois l'impression de voir une adaptation un peu trop musclée de Da Vinci Code de Dan Brown. Mais comme on l'a dit précédemment, les effets spéciaux sont là pour vous faire passer un excellent moment. Et on aime l'idée de voyager entre deux époques : l'Inquisition Espagnole et le XXIe siècle. Avec deux héros en un : Callum Lynch à notre époque et Aguilar pendant l'Inquisition Espagnole. Jusqu'au moment où les deux destins se rassemblent. 

Une adaptation fidèle du jeu vidéo avec de bonnes surprises

À lire aussi
AC jeux vidéo
VIDÉO - "Assassin's Creed Odyssey" : la saga homérique en Grèce

Pour les joueurs qui ont découvert Assassin's Creed dans la peau de Desmond sur les consoles, sachez que le film de Justin Kurzel est une réussite. Si les noms des personnages changent, l'intrigue reste la même. Et les combats, filmés au plus près, sont aussi immersifs que dans les jeux. Sans oublier la guerre entre Assassins et Templiers, qui prend une nouvelle tournure à un moment. "Dans le film, nous respectons les éléments clés du jeu tout en apportant quelque chose de nouveau, d'où la présence de personnages principaux originaux", a confié Michael Fassbender sur le tournage. En tout cas, on vous le dit : la tentation de rallumer sa console et de se faire une partie est très grande une fois le film terminé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assassin's Creed Cinéma Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants