3 min de lecture Jeux vidéo

"Anthem" : derrière la démo VIP catastrophique, une expérience de jeu addictive

NOUS Y AVONS JOUÉ - Le jeu qui espère détrôner "The Division" et "Destiny" vient de décrocher la palme de la frustration.

"Anthem" propose de parcours un monde désolé grâce à des armures volantes
"Anthem" propose de parcours un monde désolé grâce à des armures volantes Crédit : EA/BioWare
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

EA et son studio BioWare se seraient bien passés de ce démarrage très compliqué pour leur nouveau jeu Anthem. Ce titre permettant aux joueurs de voyager dans un monde futuriste et mystérieux grâce à des armures volantes - façon Iron Man - vient de clore son premier week-end de démo. Moins d'un mois avant la sortie de ce jeu très attendu sur PC, PS4 et XBox One, Anthem a concentré toutes les critiques de joueurs excédés par les nombreux problèmes techniques qui empoisonnaient l'expérience.

Tout a commencé par l’impossibilité pour les heureux élus d’accéder au monde d'Anthem, faute de serveurs disponibles. Pour les joueurs qui ont pré-commandé Anthem et qui attendaient avec impatience d'y consacrer leur week-end, il était assez insupportable de rester bloqué à l'écran titre avec un message d'erreur. En insistant un petit peu, on pouvait accéder au jeu... pour se retrouver bloqué d'une façon ou d'une autre entre deux zones ou lors d'un écran de chargement désespérément bloqué à 95%. 

Bugs à répétition, ralentissements indignes, chargements incomplets, déconnexions intempestives, quêtes impossibles à résoudre... Anthem était une compilation de tout ce qui pouvait arriver de pire à un jeu massivement multijoueurs qui entend marcher sur les plates-bandes de Destiny. La frustration a été particulièrement bien illustrée par un des producteurs exécutifs du jeu, Mark Darrah, sur Twitter. 

À lire aussi
Le nouveau "The Legend of Zelda: Link's Awakening" entièrement retouché jeux vidéo
Nintendo annonce le remake du jeu culte "Zelda: Link's Awakening" sur Switch

Ce n'est qu'une démo et non une bêta

Le responsable des services "live", Chad Robertson, a rapidement reconnu toutes les défaillances de la démo en annonçant de promptes réparations pour éviter qu'un tel chaos ne se reproduise. Il a aussi tenu à partager quelques chiffres pour démontrer l'importance de ce jeu et les attentes de la future communauté Anthem. "Anthem a généré près de 300.000 spectateurs en direct sur Twitch pour près de 100 millions de minutes regardées. Ce sont des chiffres que l'on ne retrouve que pour des jeux comme Fortnite". 

RTL Super a aussi eu l'occasion d'essayer Anthem dans les conditions de cette démo VIP qui n'était qu'une minuscule partie du jeu final et en aucun cas une bêta. La démo étant un mini-jeu à part et la bêta étant le vrai jeu ouvert à seulement quelques joueurs triés sur le volet. Il faudra donc espérer que le vrai jeu soit techniquement plus stable le 22 février 2019, jour de la sortie.

>
This Is Anthem | Gameplay Series, Part 1: Story, Progression, and Customization

Des sensations au rendez-vous

Reste l'expérience de jeu, une fois les blocages surmontés et... nous devons constater que tout est extrêmement plaisant. Après plusieurs heures à flotter au dessus de gorges luxuriantes et de cavernes mystérieuses on se surprend à en vouloir encore, encore et encore. Les déplacements à la manette sont intuitifs et c'est une vraie performance. Il faut dire que les jeux pariant sur le vol et la verticalité sont, en général, des catastrophes en terme de prise en main. Les combats qui sont au cœur du gameplay sont très agréables et nerveux, avec une immense variété d'armes et de compétences à débloquer pour personnaliser son armure baptisée "javelin". 

Les différentes classes ont chacune leurs forces et leurs faiblesses et nous avons vraiment hâte de reprendre en main notre Tempête pour découvrir le monde d'Anthem, perfectionner notre équipement et lancer des éclairs et des boules de feu sur des nuées d'ennemis. Les missions étaient sympathiques sans pour autant réinventer la roue. Il faudra aussi voir si la narration, l'une des forces du studio BioWare (Mass Effect, Dragon Age) sera à la hauteur. 

Si Anthem a gardé le meilleur pour le lancement de son jeu et que EA et BioWare arrivent à travailler main dans la main pour résoudre les problèmes techniques et respecter l’intelligence des joueurs, Anthem a toutes les cartes pour devenir l'un des jeux de 2019 (voire des prochaines années avec des extensions). Mais gare à ne pas reproduire l'expérience malheureuse de la démo, les joueurs sont bien moins patients lorsqu'ils ont déboursé entre 60 et 80 euros pour leur jeu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux vidéo Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796367711
"Anthem" : derrière la démo VIP catastrophique, une expérience de jeu addictive
"Anthem" : derrière la démo VIP catastrophique, une expérience de jeu addictive
NOUS Y AVONS JOUÉ - Le jeu qui espère détrôner "The Division" et "Destiny" vient de décrocher la palme de la frustration.
https://www.rtl.fr/culture/super/anthem-derriere-la-demo-vip-catastrophique-une-experience-de-jeu-addictive-7796367711
2019-01-28 21:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GG0bO8tOCR0zI7E-ry8Jtg/330v220-2/online/image/2019/0128/7796367776_anthem-propose-de-parcours-un-monde-desole-grace-a-des-armures-volantes.jpg