3 min de lecture Cinéma

"Star Wars" : dans quel ordre regarder les trilogies avant la sortie de "Star Wars IX" ?

ÉCLAIRAGE - Pas facile de se repérer dans une galaxie très très lointaine. À l'approche de la sortie de "Star Wars IX", nombreux et nombreuses sont les fans à se lancer dans un marathon intergalactique.

Peter Mayhew, Alec Guinness; Mark Hamill et Harrison Ford sur le tournage de l'épisode IV
Peter Mayhew, Alec Guinness; Mark Hamill et Harrison Ford sur le tournage de l'épisode IV Crédit : capture d'écran YouTube
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et Capucine Trollion

À l'approche de la sortie de Star Wars IX, nombreux et nombreuses sont les fans de toutes les générations à se lancer dans un marathon des épisodes précédents. Mais, par où commencer ? Depuis 40 ans, la saga intergalactique est rythmée par des luttes acharnées et des termes très précis : côté Lumineux et Obscur de la Force, Jedi contre Sith, Rébellion contre l'Empire...

Cela n'empêche pas la communauté de fans de se déchirer sur l'ordre des films, surtout lorsqu'il s'agit de conseiller un(e) néophyte. Pour vous aider à y voir plus clair et préparer au mieux votre aventure vers L'Ascension de Skywalker, RTL Super vous dévoile les deux chronologies possibles.

Deux grands courants s'affrontent sur le sujet. Il y a tout d'abord, les fans qui prônent le respect absolu de la chronologie de l'histoire et avancent qu'il faut visionner d'abord la trilogie la plus récente (1997-2003), aussi baptisée "prélogie" pour les épisodes I,II et III, avant d'attaquer les épisodes originels : Un Nouvel Espoir (1977), L'Empire contre-attaque (1980) et Le Retour du Jedi (1983) pour les épisodes IV, V et VI et VI.

Il y a aussi les passionnés qui préfèrent respecter l'ordre historique des films et regarder les épisodes de la saga originelle (IV,V et VI), avant d'attaquer la prélogie. Nous allons essayer de revenir avec vous sur les principaux arguments qui pèsent en faveur de l'une et de l'autre des deux théories.

Le courant chronologique : épisodes I,II,III,"Solo", "Rogue One", IV, V,VI, VII et VIII

À lire aussi
Darseid dans "Justice League" de Zack Snyder Cinéma
"Justice League" : qui est Darkseid, que l'on découvrira dans la "Snyder Cut" ?

"Quand tu commences un bouquin, est-ce que ça t'arrive souvent de l'ouvrir au milieu", s'agace un aficionado sur un forum consacré à la question. Les partisans de l'ordre chronologique sont nombreux dans la communauté des fans de Star Wars. Pour eux, l'affaire est simple : le spectateur doit suivre l'épopée de la famille Skywalker depuis le délitement de la République intergalactique jusqu'à la chute de l'Empire.

Depuis 2016 et 2018, deux spin-off ont rejoint l’univers cinématographique Star Wars. Solo, centré sur la jeunesse de Han, dix ans avant sa rencontre avec les jumeaux Skywalker et Rogue One, qui raconte comment un petit groupe de rebelles ont pu mettre la main sur les plans de l’Étoile Noire que Leia cache dans R2-D2 au tout début de l'épisode IV.

>
Rogue One : A Star Wars Story - Bande-annonce officielle (VOST)

Parmi les puristes, on distingue même un avant et un après la bataille de Yavin, qui clôture l'épisode IV, le reste du film ne constituant qu'une sorte de prologue pour relancer l'intrigue et ouvrir la deuxième partie de la saga.

Cette faction des fans de Star Wars possède un argument de poids. GeorgeLucas, le créateur de la saga, a récemment confié que les trois opus les plus récents de Star Wars - à savoir La Menace fantôme (1999), La Guerre des clones (2002) et La Revanche des Sith (2005) - avaient été conçus de façon à être vus indépendamment des précédents. Il conseillait même aux non-initiés de commencer par la "prélogie", avant d'attaquer ses premiers films.

Le courant historique : épisodes IV, V, VI, I, II, II, VI, VII, Rogue One, VII Solo

Tout le monde ne s'accorde pas encore avec les partisans de la chronologie. Certains passionnés préfèrent respecter l'ordre de sortie des films et regarder les épisodes de la saga originelle (IV,V et VI), avant d'attaquer la prélogie : I, II et III. Les tenants cette théorie plus historique que chronologique ont plusieurs arguments à faire valoir. Le gouffre technologique qui existe entre la première et la deuxième trilogie risque de décontenancer le téléspectateur. Il faut souligner qu'on passe tout de même à des animations en images de synthèse relativement léchées à des effets spéciaux en partie réalisés à partir de maquettes en carton filmées en gros plan.

Mais certains ressorts de l'intrigue peuvent être aussi amoindris pour le spectateur qui aurait déjà vu les épisodes I, II et III. La confrontation entre Luke Skywalker et Dark Vador dans l'Empire contre-attaque, qui se solde par le célèbre "Non. Je suis ton père", ne ferait plus sursauter le néophyte comme ses prédécesseurs. La même théorie s'applique à la découverte de véritable identité de Leia, du vieux Ben Kenobi ou encore de l'hôte de Luke Skywalker sur le système Dagobah.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Star Wars Star Wars 9
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants