3 min de lecture Keynote apple

Avec "Pokémon Go" et "Super Mario Run", Apple se prend aux jeux

Les jeux sur smartphone ont eu l'honneur d'ouvrir la Keynote d'Apple avec les arrivées de "Pokémon Go" et du catalogue Mario de Nintendo sur l'Apple Watch et l'iPhone.

79% d'utilisateurs payants en moins pour l'application
79% d'utilisateurs payants en moins pour l'application Crédit : TIZIANA FABI / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et Benjamin Hue

Les gamers ne s'y attendaient pas. Avant les très attendus iPhone 7 et 7 plus, la dixième version du logiciel iOS, la deuxième génération de l'Apple Watch ou encore les écouteurs EarPods (qui ont laissé sceptiques de nombreux  internautes), le PDG d'Apple, Tim Cook, a placé le début de la conférence de rentrée du groupe informatique américain sous le signe des jeux vidéo. Au Bill Graham Civic Auditorium de San Francisco, l'entreprise californienne a dévoilé les titres exclusifs qui vont débarquer sur iPhone, iPad et Apple Watch avant la fin de l'année, promettant des heures de parties endiablées. Et pour satisfaire le plus large public possible, Apple a fait fort, avec le plombier moustachu de Nintendo, Mario, et les petites créatures de Niantic qui composent le désormais célèbre Pokémon Go.

"Super Mario Run" sur iPhone dès décembre

Ces deux titres s'ajouteront dans les prochaines semaines aux 500.000 jeux d'ores et déjà disponibles sur l'App Store. Un catalogue qui fait de l'iPhone une plateforme portable incontournable pour les éditeurs de jeux vidéo. Si bien qu'après avoir refusé pendant des années de céder aux sirènes du mobile, et malgré l'échec de sa tentative d'incursion avec Miitomo, le japonais Nintendo l'envisage désormais comme un moyen d'élargir son public et l'investit à la faveur de Super Mario Run, une licence exclusive pour iPhone et iPad.

Shigeru Miyamoto, le papa de Mario, est venu annoncer la nouvelle sur scène dès les premières minutes de la keynote. Le plombier moustachu débarquera sur les écrans Apple via le jeu Super Mario Rundès la fin décembre, pour un prix encore inconnu. Un jeu "auquel on peut jouer à une seule main, dans le métro ou en mangeant un hamburger", a expliqué Shigeru Miyamoto devant l'auditorium. Le jeu sera proposé en free-to-play : les joueurs pourront télécharger l'application gratuitement, puis payer pour accéder à l'intégralité de son contenu. 

Le but du jeu est de courir le plus vite possible avec Mario et d'éviter les pièges, tout en amassant le maximum de pièces, en tapant simplement du doigt sur l'écran. Les nostalgiques redécouvriront avec plaisir les environnements de la mascotte de Nintendo sur leur iPhone et iPad, pour ce qui s'apparente à une simple première étape. Dans une interview au Time, Shigeru Miyamoto a expliqué les futures possibilités de Super Marion Run : "On prépare un 'mode bataille' pour des parties courtes." Le petit plombier n'est donc pas prêt de prendre sa retraite, depuis sa naissance en 1981.

>
SUPER MARIO RUN Gameplay

"Pokémon Go" sur l'Apple Watch avant la fin de l'année

À lire aussi
Steven Spielberg, lors de la keynote d'Apple à Cupertino (Californie), le 25 mars 2019 streaming
Apple TV+ : Steven Spielberg crée la polémique après avoir critiqué Netflix

Pikachu et ses amis ne sont pas près de quitter votre téléphone. Malgré une baisse de téléchargement enregistrée quelques semaines après son lancement en France, Pokémon Go reste un succès mondial certain. Téléchargé 500 millions de fois en un peu plus de trois mois, il aurait déjà rapporté plus de 200 millions de dollars. Le jeu est même devenu un critère de tests pour les fabricants de smartphones : l'entreprise Huawei a annoncé la semaine dernière 5 heures d'autonomie du jeu sur son nouveau téléphone, lors du salon électronique berlinois de l'IFA. Le patron de Niantic a annoncé mercredi que Pokémon Go sera porté sur l'Apple Watch et l'Apple Watch Series 2 avant la fin de l'année. 

Le jeu reste le même que la version mobile : se déplacer pour attraper des Pokémon, gagner des niveaux, etc, mais avec des évolutions. Sur l'écran de l'Apple Watch, on trouvera des informations utiles à la quête des dresseurs, comme le nombre de kilomètres restant à parcourir pour faire éclore un œuf ou les Pokémon présents à proximité. Il sera aussi possible de récupérer des objets dans les Pokéstop en agitant son doigt sur l'écran de la montre connectée. Le volet "santé" de la Watch est aussi mis à contribution puisque le nombre de calories brûlées durant une chasse aux Pokémon sera indiqué sur l'écran de la Watch.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Keynote apple Apple Apple Watch
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants