5 min de lecture Fil Super

"Horizon Zero Dawn" : un jeu (très) riche gorgé de robots-dinosaures et de mystères

ON Y A JOUÉ - Cette exclusivité pour la Playstation 4 vous plonge dans un incroyable futur où les humains sont devenus la proie des machines. Une pépite.

>
Crédit Image : Capture / Sony |
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Le concept de Horizon Zero Dawn est simple mais n'oublie pas d'être innovant. Vous incarnez Aloy, une jeune femme rousse aux allures de chasseuse préhistorique qui évolue dans un futur lointain. De notre monde et de nos civilisations, il ne reste plus que quelques structures de métal recouvertes d'une végétation dense et luxuriante. La flore est omniprésente, la faune, elle, a évoluée. Aux côtés des mammifères de chair et de sang, le monde est dominé par des animaux robotiques. Les hommes, ancienne espèce dominante est revenue au statut de proie vulnérable, l'humanité n'est plus qu'une grande collection de tribus perdues entre cueillette et chamanisme primaire.

Horizon Zero Dawn, vous donne cet immense monde et cet univers inconnu à découvrir. Dans la plus grande tradition des jeux vidéo d'aventure, vous incarnez une orpheline donc la quête d'identité va se mêler aux grands secrets de ce monde. Qui sont les parents d'Aloy ? Pourquoi est-elle une paria dès sa naissance ? D'où viennent les robots et pourquoi deviennent-ils si agressifs ? Qu'est ce qui explique la chute de l'âge d'or des humains sur Terre ?

Une histoire très bien menée sans être révolutionnaire

Le scénario use de quelques évidences scénaristiques mais ne tombe jamais dans une succession de clichés comme certains jeux de rôle. On ne vous propulse pas immédiatement dans le rôle d'élue des dieux, destinée (forcément) à sauver le monde d'un grand péril. L'histoire est contée au travers d'une longue quête principale émaillée de centaines de quêtes secondaires toutes scénarisées. Horizon ne va pas jusqu'à offrir une arborescence scénaristique dépendante des choix du joueur avec de très nombreuses fins différentes. Vous ne pourrez pas modeler le monde ou les destins des personnages secondaires via les dialogues ou vos actions, mais l'histoire est plaisante, offre de belles surprises, les dialogues sont nombreux et doublées en français et en anglais (ce dernier est, comme souvent, supérieur), l'exploration - le cœur du jeu - est toujours un plaisir. 

Aloy pourra opter pour une attitude réfléchie, empathique ou agressive avec les autres personnages
Aloy pourra opter pour une attitude réfléchie, empathique ou agressive avec les autres personnages Crédit : Capture / Sony

Vous chasserez, découvrirez d'ancienne ruines, visiterez des villes ou des villages humains avec leurs coutumes et leurs codes sociaux. Le jeu a la beauté technique d'un Uncharted 4 et (presque) la richesse et le système de quêtes du merveilleux The Witcher 3

À lire aussi
Pop Culture
"Arcane" : "League of Legends" et Netflix unissent leurs forces pour une série

Les environnements sont variés (forêts, plaines, canyons, montagnes, plateaux) et la météo et ses variations offre des paysages parmi les plus beaux des jeux vidéo. Sans avoir un impact sur la jouabilité ou les combats, vous vous trouverez souvent a observer la beauté des lumières et des couleurs ou à vous demander si cette lueur est la lune derrière un bosquet ou une machine diabolique prête à vous sauter dessus. La réalisation technique d'Horizon Zero Dawn est, de ce point de vue là, exemplaire.

>
Horizon Zero Dawn en exclu sur PS4 le 1er mars - Explorer des régions sauvages

La chasse : des combats tactiques, vifs et jouissifs

La pièce maîtresse d'Horizon Zero Dawn c'est le système de combat. En difficulté normale, la moins petite créature peut venir à bout de votre courageuse Aloy et deux coups de griffes robotiques. Il faut donc aborder chaque créature, voire troupeau de robots, de manière discrète et ne pas oublier d'allumer son cerveau. Une attaque frontale avec vos flèches enflammées dans un terrain ouvert vous laissera peu de chance de survie si ce tigre de métal s'approche à quelques mettre de vos jolies tresses. Il faut donc supprimer discrètement le gros de la meute, façon sniper ou en les approchant discrètement depuis des hautes herbes ou une falaise. Une fois les petites machines réduites à l'état de grille-pains, vous pourrez posez vos pièges, analyser les mouvements et les points faibles de votre proie et vous poster au bon endroit pour lui décocher vos plus belles flèches explosives. 

Chaque ennemi a ses faiblesses et si vous mourez ça sera bien souvent d'un excès de confiance. Horizon Zero Dawn veut vous faire sentir seul dans un monde dangereux et c'est clairement une réussite. 95% des combats feront appel à votre sens de la précision et à votre esprit de stratège. Tout se passera bien souvent par l'intermédiaire des arcs ou des frondes. Le combat au corps-à-corps, un peu trop rudimentaire, n'est véritablement efficace que pour un ultime coup létal ou face aux ennemis humains plus fragiles. Il vous faudra aussi bien gérer votre équipement et ne pas tomber en rade de flèches que vous concevrez à partir de bois et de pointes collectés auparavant. 

>
Horizon Zero Dawn en exclu sur PS4 le 1er mars - Le frisson de la chasse

La cueillette : un équipement riche, artisanal et bien conçu

Aloy est une chasseresse mais son enfance lui a appris à ne négliger aucun aspect de la survie dans les Terres sauvages. Sans aller jusqu'à gérer l'endurance de l’héroïne (qui peut courir pendant des heures sans broncher), la nourriture ou le sommeil, Horizon Zero Dawn offre une expérience claire et utile de "crafting" des armes et objets. Vous fabriquerez quasiment tout de ce que vous utiliserez. Chassez des lapins et des dindes pour construire de plus grandes besaces. Ramassez du bois et des composants de robots pour faire des armes. Cueillez des fleurs pour remplir votre sac d'herbes médicinales qui vous permettront de regagner de la vie. Tout sera utile.

Le système est riche sans être trop complexe. Vous ne serez pas perdu dans des menus simples et finalement très ergonomiques. Vous pourrez fabriquer vos munitions pendant les combats et vous n'aurez pas à vous prendre pour un talentueux gestionnaire dans les villages. D'un coup de molette, le temps se ralenti et vous pouvez créer des dizaines de flèches alors que la gueule d'un crocodile géant essaye de se refermer sur Aloy. Pas réaliste mais diablement pratique.

Horizon Zero Dawn n'est pas un jeu PC mais bien un jeu pour console tourné vers l'action et les concepteur de Guerrilla Games ne l'ont pas oublié. Votre focus, cette oreillette holographique que vous trouverez dans la première heure de jeu vous guidera de quête en quête. Impossible de se perdre ou de rater des objets ou des traces à suivre. Des quêtes que vous pourrez poursuivre à pied ou à dos de robot que vous apprendrez à pirater. Vous avez même l'option du voyage rapide qui vous permettra de rejoindre le village le plus proche ou le donneur de quête que vous voulez revoir en vous épargnant une longue randonnée. Tout est pensé pour éviter les passages trop pénible et c'est tant mieux.

Horizon Zero Dawn (Sony Computer Entertainment et Guerrilla Games) est disponible exclusivement sur PS4 et PS4 Pro à partir du 1er mars 2017.

Les plus

- Un monde riche et qui sait réserver de très bonnes surprise
- Graphismes et animations au niveau des plus grands
- Des combats nerveux et intelligents 
- Un univers original
- Aloy, une héroïne qui a du cran
- Grand, long et riche ; vous en avez pour votre argent

Les moins

- Des personnages secondaires que l'on oublie rapidement...
- ...et leurs visages peu mobiles
- Les affrontements entre humains trop basiques

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fil Super Jeux vidéo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants