4 min de lecture Fil Super

"Game of Thrones" saison 6, épisode 7 : Jon Snow et Sansa Stark préparent la reconquête

SPOILER - L'épisode 7 semble préparer de grandes batailles pour les épisodes à venir.

Sansa Stark, Jon Snow et Ser Davos dans "Game of Thrones"
Sansa Stark, Jon Snow et Ser Davos dans "Game of Thrones" Crédit : HBO
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Il y a un comme un air de revanche dans le royaume des Sept Couronnes. Dans cet épisode 7 intitulé The Broken Man ("L'homme brisé"), il ne faut pas s'attendre à des révélations rocambolesques dignes du fameux "Hold the door". Cela ne veut pas pour autant dire que les scénaristes ont concocté ici un somnifère de près d'une heure. Même si le rythme est plutôt lent, un peu à la manière de l'épisode 6, la plupart des séquences annoncent de grandes manœuvres en vue des épisodes 8, 9 et 10 qui, comme les fans de la série le savent, sont bien souvent explosifs.

Si Bran, Sam, Gilly et Daenerys étaient au cœur de l'intrigue la semaine passée, il n'en est rien cette fois. Ces quatre personnages n'apparaissent pas la moindre fois dans cet épisode, dans lequel presque toute l'attention se concentre sur Jon Snow, Sansa mais aussi un énième revenant, dont le rôle était autrefois prépondérant... Attention, spoilers.

Ça complote dans le Nord

Jon Snow, Sansa Stark et Ser Davos sont les personnages les plus en vue de cet épisode. Fini les retrouvailles et les moments de réflexion... Maintenant, les nouveaux inséparables sont désormais en vadrouille dans le Nord, à la recherche de soutiens pour monter une armée et combattre Ramsay Bolton. Ils opèrent un premier arrêt derrière le Mur, chez les Sauvageons qu'ils n'ont pas de mal à convaincre. Fort de leur succès, ils se rendent ensuite chez les Mormont, alliés de longue date des Stark. La scène est cocasse, car les trois voyageurs se retrouvent à faire de grands discours pour convaincre Lady Lyanna Mormont qui n'a... que 10 ans. Après avoir réussi à obtenir sa confiance, ils sont d'autant plus déçus lorsqu'ils apprennent que tous leurs efforts ont permis d'obtenir seulement 62 hommes... Un peu faible pour espérer venir à bout du terrible Ramsay à Winterfell.

La déception est encore plus grande lors du troisième arrêt, dans l'antre des Glover. Eux aussi sont des fidèles alliés de Stark. Mais ils n'ont pas oublié que Robb ne leur avait pas apporté suffisamment de soutien, du temps où il était le "King of the North". Résultat : Jon, Sansa et Davos repartent bredouille. Constatant que leur armée est très mince, Sansa demande à son demi-frère de recruter plus d'hommes avant d'attaquer Winterfell. Mais ce dernier, bien trop confiant, refuse. Sansa se met alors à écrire une lettre, avec un contenu et destinataire inconnus, qu'elle fait envoyer par un corbeau. Est-ce une demande désespérée de soutien ? À qui s'adresse-t-elle ? Petyr Baelish aka "Littlefinger" ? Mystère. Mais cette scène pourrait bien faire basculer le rapport de force vis-à-vis des Bolton.

Arya, ou l'art de la fuite

À lire aussi
séries TV
"Game of Thrones", saison 6, épisode 8 : Arya défie toutes les théories

En parlant des Stark, Arya est bien décidée à quitter Braavos pour retourner à Westeros. Pour cela, elle prépare son départ auprès d'un passeur, surpris de voir une petite fille avec autant d'argent. Mais comme toujours pour elle, son plan tombe à l'eau lorsqu'elle est poignardée à plusieurs reprises dans le ventre par l'Orpheline Sans Visage. Malgré ses blessures, Arya parvient à s'échapper en plongeant dans une rivière. Si elle parvient tout de même à refaire surface, son état est critique.

Les Lannister n'y sont plus

Les temps sont toujours aussi durs pour les Lannister. À Port-Réal, Cersei assiste impuissante au départ d'Olenna Tyrell, subtilement prévenue par sa petite-fille Margaery qu'elle est menacée par le Grand Moineau. Toujours aussi drôle, la grand-mère ne se prive pas de faire part à Cersei de son bonheur de la voir être détestée de tout le monde et entourée d'ennemis.

À Vivesaigues, devant le château de Brynden Tully ("le Silure"), c'est Jamie qui se rend compte à quel point les Lannister ne font plus peur. En même temps, qui ferait peur à Brynden Tully ? Impassible lorsque des Freys tentent de l'intimider en menaçant de trancher la gorge de son neveu Edmure Tully, frère de feu Catelyn Stark, il l'est tout autant lorsque Jamie Lannister lui ordonne d'abandonner son château, sous peine de tuer tous ses hommes. Mais le Silure n'a que faire des menaces, et prévient qu'en cas de siège, il dispose de deux ans de provisions. Face à tant de prestance, Jamie, sans voix, ne peut que laisser Brynden Tully vaquer tranquillement à ses occupations.

Le comeback de l'homme brisé

Le titre de l'épisode, The Broken Man, pourrait très bien s'appliquer à Jon Snow ou à Theon qui a promis d'aider sa sœur Yara qui fait route vers Meereen. Mais ce qualificatif correspond sans doute à celui qui avait été laissé pour mort dans la saison 4 et qui revient en pleine possession de ses moyens : Sandor Clegane, bien connu sous le nom du "Limier".

On l'avait abandonné sur une colline, après un combat sanglant contre Brienne qui était venue récupérer Arya. On le retrouve dans une vallée, au milieu de villageois dont le leader lui a sauvé la vie. Toujours aussi défiguré, l'ancien garde de Joffrey continue toujours d'attirer la mort autour de lui, lorsque l'on découvre que des pillards ont tué, en son absence, tous les villageois. Un tragique événement qui le motive à venger ses amis et s'armer d'une hache. C'est officiel : le "Limier" est de retour dans le game, et ça s'annonce palpitant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fil Super Séries TV
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants