2 min de lecture Notre-Dame de Paris

"Notre-Dame de Paris" n'a pas pris une ride au Palais des Congrès

Deux retours dans l'actualité musicale ce 21 décembre, celui de -M-, ainsi que du mythique spectacle musical aux 11 millions de spectateurs de Luc Plamondon et Richard Cocciante.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
-M- et "Notre Dame de Paris" dans l'actualité musicale du 21 décembre Crédit Image : Capture Youtube / Notre Dame de Paris | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date : La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
Journaliste RTL

Un peu plus de quatre ans après Îl, -M- est de retour. Le chanteur fignole actuellement son sixième album à paraître au mois de mars. Le chanteur a fait cette fois cap sur le Mali. On connait son amour pour les sonorités africaines, on se souvient notamment de ses chansons Amssétou ou Baïa. Cette fois, c'est un tout disque qu'il a concocté avec cette couleur.

Le projet s'intitule Lamomali, sur lequel -M- a travaillé avec le musicien malien Toumani Diabaté et son fils. Un premier extrait, Bal de Bamako, est d'ores et déjà disponible.

18 ans après sa première, Notre-Dame de Paris est de retour. Le spectacle musical aux 11 millions de spectateurs est à l'affiche du Palais des Congrès jusqu'au 8 janvier avant une tournée partout en France dès le mois d'avril. Une nouvelle version dans laquelle rien ne change, si ce n'est un léger lifting des costumes et un changement de casting, Notre-Dame de Paris a fait le choix de ne rien toucher au spectacle original. Une mise en scène épurée qui suffit pour nous transporter en 1482. 

"Notre Dame de Paris" n'a pas pris une ride

Steven Bellery
Partager la citation

Un groupe de Bohémiens décide de s'installer dans la capitale. Et ça n'est pas du goût de Frollo, Archidiacre de Notre-Dame de Paris. Il va tout entreprendre pour les expulser. Se mêle alors le pouvoir de l'église, la peur de l'étranger, la différence, un carré amoureux. Petites et grande Histoire s'entrecroisent dans le spectacle créé par Luc Plamondon et Richard Cocciante. Le tout est porté par une nouvelle troupe. La libanaise Hiba Tawahi - vue dans The Voice - incarne Esméralda avec justesse. Lumineuse et fragile, elle fait revivre le personnage avec une grâce et une légèreté bienvenue.

Le casting a été intégralement revu, à l'exception d'un artiste, Daniel Lavoie alias Frollo qui est le seul membre du casting original à rempiler. Et pour cause son personnage peut avoir pris 20 ans, il reste crédible. Notre-Dame de Paris n'a pas pris une ride. Preuve de la force de son indémodable partition.

Le spectacle - sans une ligne de dialogue parlé - a conservé toute sa poésie. Cocciante et Plamondon ont fait un énorme travail de casting. Impossible de faire oublier Hélène Ségara, Garou, Patrick Fiori. Mais il n'y a pas une fausse note dans la nouvelle troupe.

À lire aussi
ALBH! Spéciale Patrimoine Stéphane Bern
Emission spéciale Patrimoine

Quasimodo, Phoebus, Fleur de Lys et les autres sont dans Notre-Dame de Paris. L'un des rares spectacles à voir une fois dans sa vie. La comédie musicale est au Palais des Congrès de Paris jusqu'au 8 janvier et en tournée dès le 7 avril à Toulouse, le 28 avril à Marseille, le 12 mai à Strasbourg, le 9 juin à Rennes et le 22 décembre 2017 à Bordeaux, à partir de 28 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame de Paris Musique Spectacle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants