2 min de lecture Victoires de la Musique

Les Victoires de la Musique classique promettent de belles surprises

La 24ème édition des Victoires de la Musique Classique a lieu ce mercredi 1er février, et récompensera les artistes qui ont marqué l'année 2016, dans différentes catégories.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Les Victoires de la Musique classique, ce mercredi 1er février sur France 3 Crédit Image : France 3 | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Latour
Charlotte Latour Journaliste RTL

Le Classique à la télé ça n’est pas si fréquent. Cette année, France 3 a fait appel à la journaliste du service public Leïla Kaddour-Boudadi. Elle se retrouvera aux côtés de Frédéric Lodéon qui apportera les explications sur les œuvres et dressera le portrait des artistes pendant un peu plus de 2h30. L’idée étant, bien sûr, de récompenser les artistes qui ont marqué l’année 2016.

La première récompense attribuée : celle du meilleur soliste instrumental. Et il y en a un dont il a beaucoup été question cette année, un vrai génie du piano, même s’il n’aime pas être qualifié ainsi, Lucas Debargue. Et le pianiste est en compétition avec une autre jeune figure incontournable du piano en France, Adam Laloum. Le toulousain a déjà une belle discographie à son actif, déjà nommé lors de précédentes éditions, mais encore jamais récompensé.

Autre catégorie, celle de l’artiste lyrique de l'année. Avec la mezzo Marianne Crebassa, qui concourt aux côtés de deux autres pointures : une autre mezzo, Stéphanie d’Oustrac, et la pétillante soprano Patricia Petibon (qui a déjà reçu le trophée en 2001 et 2003). Marianne Crébassa donc, a sorti il y a quelques mois l’excellent album Oh Boy.

Une émission rythmée qui se modernise

Aux côtés de ces artistes qu’on voit à l’opéra, qu’on entend dans les grandes salles de concert, il y a aussi les révélations. Elles visent à récompenser un jeune chanteur lyrique et un jeune instrumentiste. Pour ces deux catégories, France 3 a proposé au public de voter par internet. De quoi éviter l’entre-soi des 300 votants professionnels du secteur. 

À lire aussi
Alain Bashung recevant le prix du meilleur album pop aux Victoires de la musique, le 28 février 2009 hommage
Alain Bashung : dix ans après sa mort, retour sur une carrière vertigineuse

Et puis rendre aussi ce rendez-vous attractif. D’ailleurs de nombreuses séquences vont s’enchaîner pendant la soirée pour proposer une émission rythmée, avec de très beaux moments attendus, comme celui tout en poésie et sûrement l’un des plus originaux, le duo Shani DiLuka au piano et Geneviève Laurenceau au violon. Autre moment fort de la soirée, la prestation des Chanteurs d’Oiseaux. Johnny Rasse et Jean Boucault imitent à la perfection le chant des oiseaux, en reprenant par exemple le Lac des Cygnes de Tchaïkovsky.

Autre invité de marque, le chanteur d'opéra Jonas Kaufmann, qui a fait il y a peu son retour sur scène. L’information de sa présence est tombée lundi et a mis toute la planète classique en ébullition. Le ténor allemand, suite à un problème de santé, n’avait plus chanté pendant près de cinq mois et a triomphé pour son retour à Bastille. Et il sera pour la première fois aux Victoires de la Musique classique. Avec 1,6 million de téléspectateurs l’an dernier, 1,5 million en 2015, France 3 espère bien faire aussi bien voire mieux ce mercredi 1er février, programme à suivre en direct de la Maison de la Radio à Paris, à partir de 20h55.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Victoires de la Musique Musique Classique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants