2 min de lecture Musique

Leonard Cohen : la disparition d'un musicien sans égal

On l'a appris dans la nuit du 10 au 11 novembre, le compositeur Leonard Cohen est décédé à 82 ans.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Leonard Cohen : la disparition d'un musicien sans égal Crédit Image : Brent Perniac/SIPA | Crédit Média : Anthony Martin | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin Journaliste RTL

C'est un musicien sans égal qui nous quitte, un artiste qui a accompagné 50 ans de notre vie. Il s'était mis à la chanson parce qu'il ne gagnait pas assez bien sa vie en tant qu'écrivain. Fou de Camus, Sartres et Garcia Lorca, Leonard Cohen apparaît en 1967, à contre-courant du psychédélisme ambiant, avec cette chanson, Suzanne. Dans chacun de ses 14 albums, Leonard Cohen n'a cessé de jouer le capitaine au long cours, le guerrier de l'amour au repos.

Il avait une mission : cerner le mystère de la relation à deux, décrire la solitude, évoquer la rédemption... Avec une écriture exceptionnelle, tranchante qui a fait de lui un poète. Leonard Cohen, son éternel chapeau gris, sa guitare, son harmonica, et sa voix devenue quasi sépulcrale avec le temps chante So Long Marianne dédiée à sa muse Marianne Ihlen, disparue récemment et le chanteur lui avait dit dans une dernière lettre : "Je pense que je te suivrai bientôt, sache que je suis si proche derrière toi que si tu tends la main, je crois que tu peux toucher la mienne". 

Un style mythique

Leonard Cohen restera un homme énigmatique et à part dans la musique, il a touché au folk, à la pop, au blues, à l'électro pour servir des chansons hypnotiques et dangereuses. On lui doit en 1984, la plus belle prière : Hallelujah. Puis, dans les années 80, Léonard Cohen quitte la scène et la vie publique. Il se réfugie dans un monastère bouddhiste en plein désert californien, il est ordonné moine zen, son nom est "Le silencieux". Au moment même, sa chanson Hallelujah fait le tour du monde. Grâce à la reprise de Jeff Buckley, une nouvelle génération découvre Leonard Cohen.

Il fut un maître pour beaucoup de jeunes artistes, un des plus repris. Après sa retraite, il reprendra le fil de la musique en 2001, montrant qu'il avait encore de grands disques sous la semelle... Escroqué par son imprésario à hauteur de 5 millions de dollars, il était remonté sur scène en 2008, après 15 ans d'absence, "pour se refaire financièrement" avait-il avoué. Il était réapparu avec une classe intacte, et son style mythique. Son dernier album, You Want It Darker, est sorti il y a 3 semaines. Un disque réalisé avec son fils Adam. Un disque hanté par la mort, dans lequel le chanteur affronte Dieu et s'affirme prêt au dernier voyage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Leonard Cohen Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants