2 min de lecture Musique

L'Ircam fête ses 40 ans : un lieu de créations musicales inédites

L'Ircam, Institut de recherche et coordination acoustique/ausique, fête ses 40 ans en 2017. L'occasion de découvrir cet endroit riche de nouveautés.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
L'Ircam fête ses 40 ans : un lieu de créations musicales inédites Crédit Image : Wikimédia | Crédit Média : Charlotte Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Latour
Charlotte Latour Journaliste RTL

Des sortes de savants fous, qui sont à la fois scientifiques et musiciens, travaillent à la musique de demain, au sein de l’IRCAM, un institut qui fête ses 40 ans. L’Institut de recherche et coordination acoustique/musique a été fondé par le compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez en 1977, en même temps que le Centre Pompidou se trouve tout à côté du musée, sous la fontaine de Niki de St Phalle. Le président de l’époque, féru d’art sous toutes ses formes, voulait en effet donner vie à un lieu de création musicale. Conçu par l’architecte de Beaubourg, lui-même Renzo Piano, l’Ircam est aujourd’hui l’un des plus grands centres de recherche publique au monde.
 
Des choses finalement très concrètes y sont conçues. On y trouve un studio où travaillent un compositeur et un réalisateur en informatique musicale, un métier qui n’existe qu’à l’Ircam. Le chercheur et compositeur Carmine Emmanuel Cella, assisté de Serge Lemouton, travaillent à une œuvre nouvelle, en pleine création : elle s’appelle Inside Out, elle est composée pour des percussions afin d’en changer le son. Même procédé avec le piano, lorsque on appuie sur une touche on y ajoute un effet qui correspond au son produit lorsqu’on frappe une plaque métallique. Le logiciel fait une sorte de cocktail du son du piano et de la plaque pour créer un son qui n’existe pas dans la réalité.
 
L’œuvre s’annonce assez monumentale, elle sera donnée le 27 juin au 104 à Paris et les instruments seront disposé autour du public et non pas devant lui. Dans le même registre, pour se rapprocher au maximum du son produit par le fameux castrat du XVIIIème siècle dans le film Farinelli, l’équipe du long-métrage s’est rendue à l’Ircam pour réaliser la voix chantée qu’on entend dans le film, en mixant, en mélangeant la voix d’un contre ténor et celle d’une soprano. Une autre découverte est celle du métier de designer sonore : Nicolas Misdariis travaille avec des compositeurs pour créer des sons que l’on retrouve dans notre vie de tous les jours… 

Une chambre sourde

Un espace très touchant est celui de la chambre sourde, une chambre anéchoïque, ou l’écho n’existe pas. Une pièce dont les six surfaces sont recouvertes de cônes en mousse très dense. Les sons sont cassés et ne peuvent pas se répercuter, réverbérer contre les murs, ils sont absorbés : cela sert pour comprendre le mécanisme de l’écoute, et certaines marques y viennent aussi avec des objets qu’elles mettent en vente pour les comparer, des chaînes hi-fi ou des enceintes par exemple, pour mesurer leur performance. Lorsqu’on y entre on peut être pris d’un vertige, avec un besoin de s’accroupir immédiatement : l’oreille est habituée à un bruit perpétuel, que ce soit celui de la rue en ville, celui du vent ou des oiseaux à la campagne, là, c’est le néant, et ça déstabilise l’oreille interne.

La recherche et la création musicale, au service de l’art et de l’industrie, preuve que le vœu de Pierre Boulez et de George Pompidou se réalise, la transversalité est partout à l’IRCAM, un monde fascinant. Pour mieux vous en rendre compte, vous pouvez profiter du festival Manifeste organisé par l’Institut jusqu’au 1er juillet. Au programme, concerts vocaux, performances artistiques, déambulation sonore au casque dans Paris et de nombreux ateliers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants