1 min de lecture Vie pratique

Hadopi : premiers mails d'avertissements

Hadopi, c'est parti ! La Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des Droits sur Internet vient d'envoyer les premiers courriels d'avertissement aux Internautes qui pratiquent le téléchargement illégal. En cas de non réponse, une lettre recommandée suivra dans les six mois.

Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Les premiers courriels d'avertissement aux pirates ont été envoyés vendredi par les fournisseurs d'accès à internet, a confirmé la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi).

Ces envois ont fait suite à la divulgation par l'Hadopi, la semaine passée, du contenu du message adressé aux personnes ayant illégalement récupéré du contenu sur la toile et à l'ouverture vendredi du site internet de l'organisme.

Après ce premier message, l'internaute, s'il récidive dans les six mois, en reçoit un deuxième et une lettre recommandée. A la troisième infraction, il risque une amende et une suspension de son abonnement pouvant aller jusqu'à un an, sans possibilité d'en souscrire un autre.

Cinq organismes ont pour l'heure reçu l'aval de la Commission nationale de l'informatique et des libertés pour collecter les adresses IP (qui identifient un ordinateur sur le réseau) des internautes qui téléchargent illégalement: quatre pour les oeuvres musicales (la Sacem, la SCPP, la SDRM et la SPPF) et un  pour les films (l'Alpa).

Le secrétaire général de la Haute Autorité, Eric Walter, avait annoncé fin juillet que des acteurs des secteurs du livre et du jeu vidéo souhaitaient les rejoindre.

Désormais totalement opérationnelle, l'Hadopi a été la cible de critiques sur son entrée en action.

Lire la suite
Vie pratique Culture-loisirs Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants