1 min de lecture Polémique

"Dylan prix Nobel de littérature, ça va jazzer !", clame Pascal Praud

ÉDITO - Le chanteur et compositeur américain vient de décrocher cette récompense en tant que poète. Est-ce bien raisonnable ?

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
"Dylan prix Nobel de littérature, ça va jazzer !", clame Pascal Praud Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

"Quel coup de pub !", clame d'entrée Pascal Praud. "Cette vieille institution du Nobel qui récompense parfois des écrivains dont certains livres nous ont échappé", poursuit le journaliste, qui rappelle que l'an dernier la lauréate était la Biélorusse Svetlana Aleksievitch. "Voilà qu'elle sacre Bob Dylan, et tout le monde en parle. Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'au moment d'attribuer le prix, cet argument du buzz a joué, bien sûr", ajoute-t-il.

"Sur le fond, qui contestera que Barbara, Jacques Brel, Léo Ferré et Georges Brassens ont écrit des textes qui appartiennent à la littérature ?", demande-t-il. "La littérature c'est vaste : le roman, le théâtre, la poésie. Forcément on arrive à la chanson", note Pascal Praud.

"Je ne suis pas un grand spécialiste de Dylan, mais beaucoup voient en lui une sorte de Rimbaud américain", analyse le journaliste. "Le petit monde des lettres germanopratin en France a hurlé au sacrilège : 'Comment, un chanteur, alors que l'Américain Philippe Roth n'a toujours pas été couronné ?'", constate-t-il. "Il faut que Roth prépare un album. Dylan prix Nobel de littérature, ça va jazzer !", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Bob Dylan Prix Nobel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants