1 min de lecture Musique

Dans "Buenos Aires 72", Marina Cedro chante son amour du tango

INVITÉE RTL - Le dernier EP de l'artiste argentine nous plonge dans le Buenos Aires des années 1970, alors sous le joug de la dictature.

Agnès Bonfillon Signé Agnès Agnès Bonfillon
>
Dans "Buenos Aires 72", Marina Cedro chante son amour du tango Crédit Média : Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon Journaliste RTL

Marina Cedro est née avec le tango dans la peau. "J'écoutais du tango dans la maison de ma grand-mère (...) C'était quelque chose de très naturel et le premier tango que j'ai dansé, c'était avec mon père", s'amuse l'artiste argentine qui sort son nouvel EP Buenos Aires 72, une ode à cette danse née sur les rives marécageuses du Rio de la Plata, non loin de la capitale argentine.

"Le tango nous laisse la possibilité de tout essayer", confie l'artiste que se sert de cet art comme base pour parler de l'Argentine qu'elle connaît le mieux, celle des années 1970. Le pays est alors sous le joug d'une dictature féroce.

Ce disque qui comporte cinq titres n'est qu'un avant-goût. Marina Cedro planche en effet sur un nouvel album qui devrait sortir d'ici l'automne. Pour patienter, Marina Cedro sera présente le 9 août au Festival de Tango d'Angoulême, en Charente.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Danse Argentine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants