1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. VIDÉO - Bruce Springsteen fait sauter les plombs de l'AccorHotels Arena
2 min de lecture

VIDÉO - Bruce Springsteen fait sauter les plombs de l'AccorHotels Arena

NOUS Y ÉTIONS - Le chanteur américain, surnommé le "Boss", a donné un concert survolté de près de 4 heures à Paris, un show homérique marqué par une énorme panne d'électricité.

Bruce Springsteen a donné un concert mémorable le 11 juillet 2016 à l'AccorHotels Arena
Bruce Springsteen a donné un concert mémorable le 11 juillet 2016 à l'AccorHotels Arena
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann

Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme le "Boss" ("le patron"). Lundi 11 juillet, Bruce Springsteen a donné un concert mémorable dans l'enceinte surchauffée de l'AccorHotels Arena. La première date d'une série de deux à Paris (le second show aura lieu le 13 dans la même salle). Accompagné du légendaire E Street Band, la formation avec laquelle il a écrit quelques-unes des plus belles pages de l'histoire du rock, le chanteur américain a offert au public français une performance phénoménale : près de 4 heures de concert ! 

Cheveux courts, foulard noué autour du coup, voix rocailleuse inimitable, Bruce Springsteen a une nouvelle fois montré qu'il était tout puissant. Le rockeur de 66 ans a enchaîné 33 titres, piochant dans son incroyable discographie, interprétant une quinzaine de titres de son double album culte The River, sorti en 1980. Son éternelle guitare jaune en bandoulière, le "Boss" a repris de nombreux classiques tels que Hungry Heart, Out in The Street, Badlands, Nebraska, Born To Run et évidemment The River, le chef d'œuvre de l'album éponyme.

Springsteen a également offert à son public quelques pépites moins connues telles que Incident on 57th Street, Reason To Believe, Point Blank. Pas de long discours durant ce show marathon joué à un rythme effréné, le Boss enchaînant, comme à son habitude, plusieurs morceaux à la suite. Parcourant la scène de long en large, descendant dans la fosse pour serrer des mains ou prendre des fans dans les bras, Springsteen a démontré une fois encore qu'il était un incroyable performer.

Bruce Springsteen trop puissant pour l'AccorHotels Arena ?

Et puis arrive l'incident. Après avoir électrisé l'AccorHotels Arena durant près de 3 heures, ce Bruce tout puissant fait littéralement sauté les plombs de la salle. Durant Ramrod, l'un des titres les plus grisants de l'album The River, le son s'arrête, plus de courant sur scène, c'est un problème de surtension électrique, puis un message d'alerte retenti dans la salle parisienne. Le public se met spontanément à chanter, ne veut pas partir. Après une attente interminable, doublée d'une certaine confusion (certains spectateurs ont quitté la salle), le son revient enfin. Springsteen lance à la foule "Quelle heure est-il ?" Le public répond à l’unisson : "L'heure de Bruce !"

À écouter aussi

Lumières allumées, le gladiateur du rock poursuit le spectacle dans une ambiance surréaliste. Dancing in The Dark, Tenth Avenue Freeze-Out, une reprise des Isley Brothers (Shout), Bobby Jean, puis en guise d'ultime cadeau : la sublime ballade Thunder Road, jouée seul sur scène à la guitare acoustique. "Merci Paris, on vous aime. Quelle belle nuit. Rien ne peut arrêter le E Street Band. Merci d'être resté avec nous". Springsteen quitte la scène couvert de sueur. Encore un concert survolté dans la Ville Lumière.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/