2 min de lecture Bob Dylan

Bob Dylan a transmis un superbe discours d'acceptation du prix Nobel

Bob Dylan, Nobel de littérature 2016, a transmis in extremis à l'Académie le traditionnel discours exigé pour recevoir l'argent du prix (plus de 800.000 euros). Il a fait parvenir un enregistrement audio de la lecture du texte par lui-même, 27 minutes consacrées aux liens entre ses chansons et la littérature.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Bob Dylan a transmis un superbe discours d'acceptation du prix Nobel Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date : La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
Journaliste RTL

C'est le point final d'un feuilleton de plus de six mois. Bob Dylan a transmis hier - in extremis - le traditionnel discours d'acceptation exigé pour recevoir l'argent du Nobel de littérature.Un prix qu'il a reçu en octobre dernier. Le chanteur américain a même enregistré une version audio de son discours, disponible sur le site de l'Académie. 27 minutes à cœur ouvert et un discours qui lui rapportera 819.000 euros. Bob Dylan avait jusqu'à samedi prochain minuit pour transmettre ce texte. Il a pris son temps mais a soigné sa plume.

"Quand j'ai reçu le prix Nobel, je me suis demandé quelle relation mes chansons avaient avec la littérature. J'ai cherché la connexion, je vais essayer de m'exprimer clairement", raconte Dylan en ouverture. En 4.000 mots, le chanteur raconte comment Robert Zimmerman est devenu Bob Dylan. "Si je devais revenir à la genèse de tout cela, j'imagine qu'il faudrait commencer par Buddy Holly. Buddy est mort quand j'avais environ 18 ans et lui 22. Quand je l'ai entendu pour la première fois, je me suis senti proche de lui (...)  J'ai même cru lui ressembler. Buddy jouait la musique que j'aimais, la musique avec laquelle j'ai grandi : la country des westerns, le rock'n'roll et le rhythm and blues. Et Buddy écrivait des chansons", explique le chanteur dans son discours. 

Il raconte aussi dans son discours qu'il a eu le temps de voir Buddy Holly une fois sur scène, juste avant sa mort en février 1959. Et Bob Dylan révèle que ce soir-là, il était à deux mètres de la scène : "Tout à coup, la chose la plus troublante arriva : il m'a regardé droit dans les yeux, et il m'a transmis quelque chose".

Comment Buddy Holly a influencé Bob Dylan

Bob Dylan confesse aussi qu'un album a changé le cours de sa vie, surtout une chanson qu'il entend juste après la mort de Buddy Holly. "Je pense que c'était un jour ou deux après que son avion se soit crashé. Et quelqu'un que je n'avais jamais vu m'a tendu un album de Leadbelly avec la chanson Cotton Fields dessus... Et ce disque a bouleversé ma vie et continue de le faire", poursuit l'artiste.

À lire aussi
Graeme Allwright, le 25 février 1978 Musique
Décès du chanteur de folk Graeme Allwright

Au dos du disque le nom d'une maison de disques. Bob Dylan découvre alors de nouveaux artistes : Sonny Terry et Brownie McGhee, Tthe New Lost City Ramblers, Jean Ritchie. C'est une révélation et il commence alors à écrire des chansons, des textes qui vont marquer l'histoire de la musique, qui lui valent aujourd'hui un Prix Nobel de littérature. Bob Dylan explique longuement dans son discours comment ses premiers morceaux sont nés. "Quand j'ai commencé à écrire mes propres chansons, le jargon de la musique folk était le seul vocabulaire que je connaissais, et je l'ai donc utilisé... Mais j'avais quelque chose d'autre aussi : j'avais des principes et des sensibilités, et une vision informée du monde. Je les avais depuis un moment".

>
Bob Dylan 2016 Nobel Lecture in Literature
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bob Dylan Prix Nobel Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants