1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Benjamin Biolay : "Il m'arrive de boire pour oublier", confie le chanteur
2 min de lecture

Benjamin Biolay : "Il m'arrive de boire pour oublier", confie le chanteur

RENCONTRE - Tout juste un an après la sortie de "Palermo Hollywood", Benjamin Biolay est de retour. Il publiera vendredi "Volver", son huitième album qui clôt la parenthèse argentine du chanteur.

Benjamin Biolay aux Victoires de la Musique en février 2017
Benjamin Biolay aux Victoires de la Musique en février 2017
Crédit : DAVID NIVIERE/SIPA
Benjamin Biolay dévoile son nouvel album
05:57
Steven Bellery
Steven Bellery
Animateur

15 morceaux. 1 heure de musique. Un disque différent du précédent, mais tout aussi brillant. Volver, "revenir" en français, est un album bilan. "C'est la fin pour moi du chemin de croix", lance Biolay dans Roma (amoR), Volver n'est pas un volume 2 de Palermo Hollywood, mais les deux opus sont fortement liés. Pensés, écrits et partiellement enregistrés à Buenos Aires. Ces deux disques forment un diptyque, tout en étant indépendants l'un de l'autre.

"La matrice est commune en fait. Au début, il y avait 50 chansons et quand j'ai compris que ça allait être compliqué de faire un double album, je me suis concentré sur une quinzaine ou une vingtaine et j'en ai laissé d'autres en jachère, et c'est devenu un autre album", explique-t-il au micro de RTL. Volver est probablement le disque le plus coloré et varié de Benjamin Biolay. L'artiste joue avec un vocoder, arrange des déluges de cordes comme jamais, susurre un duo avec l'actrice Chiara Mastroianni.

On passe de l'élégante chanson française à un flow proche du rap, de chœurs métalliques à une reprise d'Avec le temps de Ferré. On entend aussi la voix de Catherine Deneuve, de l'espagnol, des cuivres. Volver, c'est la quintessence du style Biolay. C'est aussi le nom d'une des chansons du disque. Le sommet de l'album. Un titre sur le temps qui passe, un morceau en forme d'introspection.

Des thèmes qui lui sont chers

Benjamin Biolay - Volver
Benjamin Biolay - Roma (amoR) ft. Illya Kuryaki And The Valderramas
Benjamin Biolay - « Roma (amoR) » live à Marseille (Le Silo)
Benjamin Biolay - Hypertranquille

"Y'a pas 5 heures, j'avais quinze ans", chante Biolay. 15 ans, comme l'âge auquel il a quitté le domicile parental de Villefranche-sur-Saône. Intime, Benjamin Biolay l'est aussi quand il aborde les attentats. "J'ai pas pu ne pas écrire là-dessus", confie-t-il au micro de RTL. Et d'ajouter : "En plus, j'étais à l'autre bout du monde donc c'était assez étrange d'écrire sur Paris".

À lire aussi

Et c'est par un prisme singulier qu'il le fait, celui de l'alcool. Deux chansons évoquent d'ailleurs l'ivresse dans le disque. "C'est pas une façon de justifier la boisson, c'est de dire qu'il m'arrive de boire pour oublier. Il y a quelques nuits alcoolisées qui le sont aussi pour retrouver des choses qui ne sont plus là", continue Benjamin Biolay. 

La pochette de "Volver", le nouvel album de Benjamin Biolay
La pochette de "Volver", le nouvel album de Benjamin Biolay
Crédit : Universal Music / Barclay

Volver le nouvel album de Benjamin Biolay sort vendredi 19 mai. Le chanteur poursuit sa tournée jusqu'au 30 novembre, et sera en concert dans le Grand Studio RTL le samedi 27 mai à 15h.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/