3 min de lecture Télévision

Yann Barthès : les 3 raisons qui pourraient expliquer son départ

ÉCLAIRAGE - Yann Barthès a annoncé, le 9 mai, son départ du "Petit Journal". Histoire de gros sous ou tensions avec Vincent Bolloré, patron de Canal Plus ?

Yann Barthès a présenté Le Petit Journal depuis 2004
Yann Barthès a présenté Le Petit Journal depuis 2004 Crédit : LIONEL BONAVENTURE / POOL / AFP
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

C'est un petit séisme qui secoue le microcosme médiatique français. Après près de 12 ans de bons et loyaux services, Yann Barthès ne sera plus l'animateur du Petit Journal. L'émission de début de soirée, qui mélange satire et information, est devenue au fur et à mesure des années l'un des programmes phare de Canal Plus. S'il pourrait faire sa rentrée sur TF1 et TMC, sa société de production, Bangumi, va quant à elle produire deux programmes pour France Télévisions.

Comment expliquer cette décision, sachant que Yann Barthès entretient une relation forte avec Canal Plus et qu'il était devenu l'animateur le plus puissant de la chaîne ? Les tensions dues aux décisions radicales et au management réputé "terrifiant" de Vincent Bolloré, nouveau patron de la chaîne, auraient-elles eu raison de la bonne volonté de Yann Barthès ?

1. Une lassitude

Yann Barthès a suivi toutes les étapes du Petit Journal. À sa création en 2004, il ne s'agit que d'une petite chronique politique et people, qu'il assure en voix off. En 2007, l'ancien étudiant en anglais se retrouve à défendre ces quelques minutes mêlant humour et analyse sur le plateau du Grand Journal, alors présenté par Michel Denisot. Déjà une belle promotion pour celui qui est entré à Canal Plus pour un stage au service communication, en 1998, puis s'est occupé des invités de l'ancienne émission Plus Clair, animée par Daphné Roulier. Preuve du succès de la pastille : Le Grand Journal connaît un pic d'audience à chaque passage de Yann Barthès à l'écran.

En 2011, Le Petit Journal devient une émission à part entière, tandis que Yann Barthès fonde sa société de production, Bangumi, en collaboration avec le producteur éditorial de l'émission, Laurent Bon. Les deux hommes prennent donc la main sur le ton du Petit Journal. Le programme gagne du terrain à chaque saison, passant de 18 minutes à près d'une heure à la rentrée 2015. Chaque soir, Le Petit Journal attire entre 890.000 et 1,6 million de téléspectateurs, alors que l'audience du Grand Journal ne cesse de chuter. Le contenu du Petit Journal a été changé à plusieurs reprises, avec l'introduction puis la suppression de certaines chroniques et formats d'interview ou de reportage.

À lire aussi
Aymeric Caron sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 15 avril 2017 Télévision
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier contre un retour d'Aymeric Caron

Avoir mené à bout de bras une émission pendant 12 ans est un travail de longue haleine. Il serait compréhensible que Yann Barthès ait "juste" envie de changer d'air, de tenter un nouveau défi. 

2. Des tensions avec Bolloré

Cela n'est plus un secret depuis longtemps. L'arrivée de Vincent Bolloré, l'un des plus gros industriels français, à la tête de Canal Plus à partir de septembre 2015, a considérablement secoué la chaîne privée. Entre la révision des grilles de programmes, l'annulation de la diffusion d'un documentaire sur le Crédit mutuel (auquel Vincent Bolloré est lié) et le passage des Guignols en crypté, la liberté de ton qui caractérise Canal Plus a pu paraître mise à mal. Une grosse enquête du pure-player Les Jours avait également mis en lumière les méthodes de management très dures de Vincent Bolloré

Au Petit Journal, on ne veut pas se montrer impressionné. Un sketch de la pastille Catherine et Liliane ironise sur l'attitude de Vincent Bolloré envers ses employés, tandis que Yann Barthès se moque à l'antenne de la décision de repasser au vieux système de cryptage, celui qui "crépite".

Selon Le Magazine du Monde, le principal intéressé n'aurait pas apprécié le sketch à son encontre. Il aurait ainsi déclaré à Yann Barthès : "Si j’avais un problème avec votre impertinence, je vous aurais viré." De quoi signifier à l'animateur que son émission demeure libre mais surveillée de près. Depuis, des rumeurs disaient que Le Petit Journal pourrait quitter l’œil de Bolloré pour s'envoler sur le service public. 

Yann Barthès aurait-il préféré tourner le dos à Vincent Bolloré, quitte à devoir se séparer de Canal Plus, où il travaille depuis 18 ans ? Cette hypothèse est plus qu'envisageable. 

3. Des problèmes de contrat

Avec l'annonce de son départ, Yann Barthès lance officiellement la saison du mercato médiatique, celle qui rebat les cartes dans les médias français. Tous les animateurs les plus importants ont commencé à négocier la rentrée avec leurs employeurs et il n'a pas fait exception. Très discret, il ne s'est jamais exprimé sur son salaire. 

Or, Vincent Bolloré a récemment annoncé que le déficit record de Canal Plus, attendu à 400 millions d'euros en 2016, nécessitait "d'en tirer des conséquences". En d'autres termes, des économies. Yann Barthès a-t-il demandé une augmentation qu'il n'a pas obtenue ? Lui a-t-on demandé de revoir ses ambitions salariales à la baisse ? Des motifs de rupture de contrat courants dans le haut panier des médias.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Canal+ Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783151964
Yann Barthès : les 3 raisons qui pourraient expliquer son départ
Yann Barthès : les 3 raisons qui pourraient expliquer son départ
ÉCLAIRAGE - Yann Barthès a annoncé, le 9 mai, son départ du "Petit Journal". Histoire de gros sous ou tensions avec Vincent Bolloré, patron de Canal Plus ?
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/yann-barthes-les-3-raisons-qui-pourraient-expliquer-son-depart-7783151964
2016-05-09 16:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OdqvjgqLc3GpaROewSHNGw/330v220-2/online/image/2016/0509/7783154562_yann-barthes-a-presente-le-petit-journal-depuis-2004.jpg