1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. VIDÉOS - Steve McQueen, Paul Newman, Patrick Dempsey : les icônes des 24 Heures du Mans
3 min de lecture

VIDÉOS - Steve McQueen, Paul Newman, Patrick Dempsey : les icônes des 24 Heures du Mans

Des acteurs célèbres, américains ou français, s'invitent régulièrement sur le circuit des 24 Heures du Mans et confèrent à la célèbre course sarthoise une renommée mondiale.

Patrick Dempsey sur le circuit des 24 Heures du Mans
Patrick Dempsey sur le circuit des 24 Heures du Mans
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

Les 24 Heures du Mans sont une affaire d'automobiles mais aussi de cinéma. De nombreux acteurs ont délaissé le grand écran pour se ranger derrière celui du pare-brise des bolides que conduisent les pilotes lors de ce célèbre circuit. Dimanche 14 juin, le coup d'envoi de la 83 ème édition sera donné avec Patrick Dempsey, le célèbre Dr Mamour de Grey's Anatomy, dans les starting-blocks. Avant lui, d'autres icônes du 7ème art ont battu le bitume des 24 Heures du Mans. Rétrospective. 

1970 - Steve McQueen, une expérience frustrante

L'acteur des Sept Mercenaires et de La Grande évasion est une star internationale lorsqu'il roule pour la première fois dans la petite ville de la Sarthe. Steve McQueen a toujours été un passionné de courses moto ou automobiles. En 1970, il s'investit comme jamais dans le film, Le Mans, qui retrace la course de 1970. L'icône hollywoodienne vient tourner sur le circuit sarthois au moment de la célèbre course de 24 heures. Pilote professionnel, fort de sa seconde place au 12 Heures de Sebring quelques mois plus tôt, il entend participer à la compétition pour les besoins du film mais surtout pour son propre plaisir.

Il est immédiatement adoubé par les autres pilotes de renom qui reconnaissent à l'unanimité son expérience et son savoir faire en matière de sport mécanique. À la veille du départ, Steve McQueen essuie un coup dur : ses assureurs refusent catégoriquement de le laisser concourir. Le coût en cas d'accident serait trop élevé. Steve McQueen a dû se contenter de plans sur les stands, en combinaison. En guise de consolation, Le Mans est resté un film mythique. Jamais une course automobile n'avait été filmée de la sorte. 

1979 - Paul Newman, le professionnel

Le cinéma lui a donné le goût de la course automobile. Lors du tournage du film Virages, en 1968, Paul Newman découvre a course et devient accro. Il décide alors de mener une carrière sportive en parallèle de celle d'acteur. En 1979, il se lance dans la course "la plus dangereuse" celle des 24 Heures du Mans.

À lire aussi

Les fans sont au rendez-vous. Mais Paul Newman reste inaccessible, concentré sur la compétition. La pilote a 54 ans et ne se fait pas d'illusion. il n'attendra jamais des sommets dans ce sport. Pourtant aux 24 Heures du Mans, la belle gueule de Hollywood termine second derrière l'allemand Klaus Ludwig. Malgré cette victoire, Paul Newman n'est jamais revenu sur le circuit sarthois.

1980 - Jean-Louis Trintignant, la tuile

Jean-Louis Trintignant, membre du Star Racing Team (qui regroupe les artistes amateurs de course automobile) s'engage dans les 24 Heures du Mans l'année suivant, en 1980. Il se lance dans la compétition avec ses coéquipiers, Anny-Charlotte Verney et Xavier Lapeyre. Le trio se maintient dans le top 10 lors des premières heures de la course, malgré un temps pluvieux et une pression médiatique qui pèse sur les épaules de Jean-Louis Trintignant.

Malheureusement, le dimanche matin, alors que l'acteur est au volant, le pneu du bolide déchape. La Porsche est ramenée au stand, l'équipe repart mais pour quelques heures seulement. À la 17ème heure, l'équipe de jean-Louis Trintignant constate un problème avec la boîte de vitesse et déclare forfait. L'acteur n'est jamais revenu aux 24 Heures du Mans.

2009 à aujourd'hui - Patrick Dempsey, le plus assidu

Son premier passage aux 24 Heures du Mans en 2009 est resté dans les annales. Lors des essais, Patrick Dempsey (Dr Mamour dans Greys Anatomy) coupe la route à l'un des favoris sur le circuit, frôlant la catastrophe. Une grave erreur qu'il n'a jamais commise à nouveau. L'acteur est revenu en 2013 et 2014, améliorant à chaque fois son classement. S'il ne brille pas sur le circuit, Patrick Dempsey peut se targuer de deux records : celui du nombre d'autographes et de cris de fans sur son passage

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/