6 min de lecture Danse avec les stars

VIDÉOS - EnjoyPhoenix est-elle encore à sa place sur YouTube ?

DÉCRYPTAGE - La 3e Youtubeuse la plus regardée de France ne se voit plus sur la plateforme "d'ici 3 ou 4 ans". Une décision logique pour celle qui s'épanouit déjà en-dehors de ses chaînes.

micro generique Clics à la une La rédaction de RTL
>
EnjoyPhoenix s'apprête à quitter YouTube Crédit Image : Capture d'écran/EnjoyPhoenix | Crédit Média : Aymeric Parthonnaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
et Aymeric Parthonnaud

Coup de tonnerre dans le monde de plus en plus grand de YouTube. EnjoyPhoenix, la troisième Youtubeuse la plus regardée de France, a annoncé dans une interview à Europe 1 qu'elle se "donne encore 3 ou 4 ans" sur la plateforme. "C'est éphémère, ce n'est qu'un passage. Aujourd'hui c'est trop tard pour se lancer dessus, c'est bouché", affirme-t-elle. À 21 ans, Marie Lopez, de son vrai nom, a ouvert sa chaîne en 2010. 476 vidéos plus tard, elle cumule 2,6 millions d'abonnés pour plus de 345 millions de vues.

Face à ces chiffres astronomiques, pourquoi donc la jeune Lyonnaise voudrait-elle quitter le site qui l'a rendue célèbre, et la fait vivre ? Sa décision n'est pourtant pas si surprenante. Depuis 2 ans, elle multiplie les activités hors de YouTube : présentatrice sur Disney Channel, auteure (#EnjoyMarie, livre autobiographique, et Carnet de Routes, son premier roman), doublage de dessin animé, collection capsule avec La Redoute... Par ailleurs, la vie d'une Youtubeuse de son niveau a bien des revers : notamment une surexposition et une pression permanente de la part du public, qui peut être très dur sur YouTube. 

Youtube, d'abord un refuge

Pour Marie Lopez, publier ses premières vidéos sur YouTube a été une libération. Moquée à l'école, timide, elle y trouve un lieu d'expression, un refuge, un endroit où partager sa passion pour la mode et la beauté.

YouTube fut un moyen de m'exprimer sur beaucoup de sujets

EnjoyPhoenix
Partager la citation

Elle en parle encore mieux dans #EnjoyMarie, son autobiographie écrite alors qu'elle n'avait que 18 ans, parue en 2015. "Je n'avais plus beaucoup d'amies en classe, YouTube fut un moyen de m'exprimer sur beaucoup de sujets. Une communauté de jeunes filles pour la plupart en mal de vivre qui trouvaient là de quoi s'assumer et retrouver espoir".

À lire aussi
livres
Delphine de Vigan explore le Far West de YouTube dans "Les enfants sont rois"

La lycéenne donne rendez-vous à ses abonnés deux fois par semaine : le mercredi et le vendredi. Elle parle de maquillage, coiffure, et vêtements, bien sûr, mais aussi, de ses voyages ou de sujets plus graves, comme le harcèlement ou l'anxiété. À travers ses vidéos, elle se livre tout autant qu'elle s'amuse.

Multiplication des chaînes

Mais il y a 3 ans, les choses s'accélèrent. Son nombre d'abonnés augmente de plus en plus vite. La Youtubeuse commence alors à faire des infidélités à sa chaîne originelle. Elle crée une chaîne de vlogging, Enjoyvlogging, en 2012, où elle raconte son quotidien, caméra au poing. On y vit en même temps qu'elle son histoire d'amour avec Wartek, autre Youtubeur très connu - mais dans le domaine des jeux vidéo - de leur rencontre à leur installation ensemble, jusqu'à leur séparation, dont elle parle dans la vidéo ci-dessous, à partir de 11:38.

>
HOME SWEET HOME - VLOGMAS 21

En 2015, naissance d'une nouvelle chaîne YouTube : Enjoy Cooking. Cette fois, il est question de recettes de cuisine assez classiques, essentiellement des gâteaux, qu'elle partageait de temps en temps sur son compte initial. Mais là, le rythme est beaucoup plus erratique. Il y a un mois, elle a publié une vidéo titrée "Enjoycooking is back", avant de sortir une floppée de recettes dans la foulée.

EnjoyPhoenix ne se contente pas de ses 3 chaînes. Depuis juillet 2015, elle participe régulièrement à T'as pas du gloss ?, émission en ligne de la marque de cosmétiques Maybelline. Cette fois, on est loin des codes de la Youtubeuse. Le tournage est fait par une équipe, dans un superbe duplex servant de décor, et avec des invités prestigieux à chaque vidéo. Cette fois, Marie Lopez se fait présentatrice, et n'est pas celle qui donne les conseils.

>
T'as Pas du Gloss ? #77 : Contouring des lèvres avec Marie alias EnjoyPhoenix

Pendant longtemps, elle a aussi participé à la chaîne Rose Carpet, entièrement animée par des Youtubeuses, et collaborant avec plusieurs marques.

Quelques "bad buzz" au compteur

2015 n'a pas été une année évidente pour Marie Lopez. Un mini-scandale éclabousse la première vidéo de Enjoy Cooking. Elle y préconise de cuire des brownies à "250 degrés". Sans préciser qu'il s'agit de degrés Farhenheit, et pas Celsius. L'épisode fait rire les internautes, qui s'amusent à partager des photos de gâteaux cramés, mais sans préciser s'ils les ont vraiment faits eux-mêmes, et en suivant la recette de la Youtubeuse. Pas rancunière, la jeune femme poste une photo d'elle avec un extincteur pour annoncer l'arrivée de sa prochaine recette.

Toujours avec de la nourriture, mais pas pour la manger cette fois, EnjoyPhoenix refait parler d'elle deux mois plus tard avec des recettes de masques pour le visage "maison". Elle conseille à ses abonnés une concoction à base de cannelle. S'agissant d'une épice, elle peut en fait provoquer des réactions cutanées. Deuxième "bad buzz" en peu de temps pour Marie Lopez, qui présente ses excuses.

En avril 2016 : nouvelle polémique. Dans un Snap, elle emploie l'expression "really, nigga ?" que l'on peut traduire par "vraiment, renoi ?". Toujours prompte à ne blesser personne, Marie Lopez s'empresse à nouveau de s'excuser dans un post de blog, intitulé "Je suis désolée". Depuis, il a été supprimé.

Une vie en-dehors de YouTube

La Lyonnaise ne se contente pas de YouTube. En 2015, elle sort son premier livre, #EnjoyMarie, dans lequel elle raconte son enfance et son adolescence. Divorce de ses parents, acné, harcèlement, premiers amours, harcèlement de rue, shopping : elle y aborde de nombreux sujets dans lesquels ses abonnés peuvent se reconnaître. Le livre leur permet aussi de nourrir leur curiosité jamais rassasiée.

C'est un succès : plus de 200.000 exemplaires vendus et une place au sommet des ventes. La jeune femme part alors dans de longues tournées promotionnelles, à la rencontre de ses fans, qu'elle ne voyait que sporadiquement dans des "meet-up". Rebelote en cette fin d'année pour son premier roman, Carnet de Routes, qui sera sans doute présent au pied de nombreux sapins ce Noël.

>
#SoyLunaLeMag by EnjoyPhoenix n°3 - Maquillage (1/2)

En février 2016, elle ajoute une nouvelle corde à son arc : la présentation TV. Marie Lopez rejoint la grande famille Disney en tant qu'animatrice de l'émission Soy Luna : Le Mag, basée sur la série TV Soy Luna. "Quand le rêve devient réalité", s'enthousiasme la jeune femme. Elle y retrouve ses sujets de prédilection : tendances mode, beauté, look et déco pour pimenter le quotidien. Mais ce qui est nouveau, c'est que la Youtubeuse se retrouve déclinée en produits dérivés : cahier, agenda, stylos... De quoi être encore plus présente dans la vie de son public. Toujours dans le giron de Disney, elle a doublé un personnage secondaire du Monde de Dory. Un premier pas vers le cinéma ?

YouTube à bout d'inventivité ?

Ce parcours est finalement logique. Comme le dit elle-même Marie Lopez, YouTube commence à être saturé de chaînes. L'inventivité est moins forte, les Youtubeurs se reposant de plus en plus sur des "Tags", et reprenant les idées des uns et des autres, jusqu'à engendrer une forme d'homogénéisation des contenus. Et au bout de 6 ans, on peut comprendre qu'elle en ait fait le tour. Par ailleurs, le public de YouTube peut se montrer particulièrement cruel, et intraitable en ce qui concerne le respect du rythme de publication des vidéos.

Fin 2015, EnjoyPhoenix s'est exposée comme jamais en participant à Danse avec les stars, où elle est éliminée en demi-finale. Pourtant, elle avait juré ne pas vouloir y participer. À travers ses vlogs, elle a offert un accès exclusif aux coulisses à ses abonnés, et un bon coup de pub à TF1.

Je vous aime trop pour pouvoir laisser tomber ma chaîne, pour vous abandonner

EnjoyPhoenix
Partager la citation

"Je ne suis pas une star, et ça je ne prétends pas l'être, dit-elle dans la vidéo annonçant qu'elle rejoint l'émission. À aucun moment de ma vie je n'ai prétendu être une star, loin de là. Vraiment, ce n'est pas un terme qui me plaît. Parce que pour moi, 'star' ça veut surtout dire 'distance', et ce n'est pas mon cas. Je ne suis pas comme ça. Je vous aime trop pour pouvoir laisser tomber ma chaîne, pour vous abandonner." Plus pour longtemps ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danse avec les stars Vidéo Youtube
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants