1 min de lecture Présidentielle 2017

"On n'est pas couché" : De Rugy se "sentait plus proche" de Macron

Vice-président de l'Assemblée nationale et soutien d'Emmanuel Macron, François de Rugy a notamment évoqué sa promesse non-tenue, après la primaire socialiste, de soutenir le vainqueur du scrutin.

>
Maxime Magnier

Il était l'un des candidats les plus écologistes de la primaire de la Belle Alliance Populaire. En janvier dernier, François de Rugy concourrait au scrutin organisé par la gauche de gouvernement pour désigner son candidat. Invité de l'émission "On n'est pas couché", samedi 1er avril, l'ancien socialiste a pu évoquer sa décision de rejoindre Emmanuel Macron plutôt que de soutenir Benoît Hamon, comme il s'y était initialement engagé.

Ce ralliement, le député de Loire-Atlantique le justifie en soulignant une promesse non-tenue de Benoît Hamon : "il devait réunir tous les candidats de la primaire et voir ensemble comment le rassemblement pouvait se faire", a-t-il rappelé, et de poursuivre : "oui, j'assume, je n'ai pas respecté ce qui était marqué dans cet engagement sur la primaire".

Le président du Parti écologiste cible aussi les "contradictions très fortes entre les candidats qui se présentaient" à la primaire socialiste et affirme que ce n'est "pas avec des disciplines de parti qu'on réglera ça". Dès lors, il justifie son soutien à Emmanuel Macron en expliquant que "c'est lui dont [il se] sentait le plus proche".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Télévision Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants