2 min de lecture Daft Punk

VIDÉO - Victoires de la Musique : "Les artistes français ne sont pas excités" par cette soirée

ÉCLAIRAGE VIDÉO - La 29e édition des Victoires de la Musique s'ouvre ce vendredi soir. Anthony Martin, rédacteur en chef du service culture de "RTL" revient sur cet événement parfois boudé par les artistes.

>
Les Victoires de la Musique "ce n'est pas non plus la grande fête de la chanson française", pour Anthony Martin Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin et Fanny Bonjean

Ce vendredi 14 février, on ne célèbre pas que la Saint-Valentin. Les artistes de la musique française se donnent rendez-vous au Zénith de Paris pour la 29e édition des Victoires de la Musique. Mais "il n'y a pas vraiment d'excitation de la part des artistes français", selon Anthony Martin, rédacteur en chef du service culture de RTL.

Les grands absents de la cérémonie

"Quand les artistes viennent aux Victoires de la Musique, c'est un passage télé comme les autres, avec en plus un côté cérémonial qui les gêne", explique le journaliste. Il y en a aussi qui "détestent" l'événement continue-t-il, comme Florent Pagny qui a fait savoir que "c'était sans lui, qu'on ne l'invitait jamais, qu'il y avait un côté 'branchouille' et qu'il n'en faisait pas partie", rapporte le spécialiste musique. Mylène Farmer ou encore les Daft Punk ont eux demandé à ne pas y être.

Quand les artistes viennent aux Victoires de la Musique, c'est un passage télé comme les autres

Anthony Martin
Partager la citation

"Il y a également des injustices dans les catégories", note Anthony Martin. Notamment le fait que Nolwenn Leroy, avec plus 350.000 albums vendus, ou Tal qui remplie des zéniths, ne sont pas dans la liste des nommées pour l'interprète féminine de l'année. "Ce n'est pas non plus la grande fête de la chanson française", analyse-t-il.

Elles permettent de révéler les artistes au grand public

"En terme de révélations, oui les Victoires de la Musique permettent à de jeunes talents qui n'ont pas accès à la télévision, d'être présents sur un prime time à 20h50 avec plus de 2 millions de personnes qui les regardent", nuance le rédacteur en chef du service culture.

Au point de vue économique, le phénomène Victoires de la Musique existe

Anthony Martin
Partager la citation
À lire aussi
Julien Doré danse déguisé en panda dans "Coco Câline" musique
VIDÉOS - De Daft Punk à Julien Doré, 17 tubes de l'été 2017

Les trophées ont aussi permis à des artistes de s'exposer aux yeux du grand public comme Christophe Maé, Camille ou encore C2C. Les répercutions se ressentent directement sur les ventes de disques. Dès le lendemain, elles sont multipliées par 5 ou 10. "Au point de vue économique, le phénomène Victoires de la Musique existe", conclut Anthony Martin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daft Punk Florent Pagny France Télévisions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants