1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. VIDÉO - Fox News s'excuse pour avoir parlé de zones interdites aux non-musulmans à Paris
2 min de lecture

VIDÉO - Fox News s'excuse pour avoir parlé de zones interdites aux non-musulmans à Paris

VIDÉO - La chaîne conservatrice américaine a fait son mea culpa après l'évocation de "no go zones" au cœur de Paris sur leur antenne.

Une présentatrice de Fox News s'excuse pour les informations diffusées sur son antenne à propos de Paris et Birmingham
Une présentatrice de Fox News s'excuse pour les informations diffusées sur son antenne à propos de Paris et Birmingham
Crédit : Capture Youtube / Fox News
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Après les excuses de l'expert Nolan Petersen, qui avait évoqué des "zones interdites aux non-musulmans" (no-go zones" en anglais) au cœur de Paris, c'est sa chaîne, la très conservatrice Fox News, qui fait acte de contrition.

"Il suffit de prendre un taxi pendant dix minutes pour se retrouver dans les rues qui ressemblent à celles de Bagdad"avait-il précisé à l'antenne avant d'évoquer des zones interdites ou le fait que des habitants de ces quartiers arboraient fièrement des T-shirts à l’effigie de Ben Laden. Plus tard sur son blog, après avoir été moqué par les médias et menacé par certains internautes, Nolan Peterson s'est lancé dans des excuses circonstanciées. Il a notamment expliqué ne pas être responsable de la carte qui s'est affichée au moment de son interview. Une carte qu'il qualifie par ailleurs de "ridicule".

"Nous regrettons ces erreurs..."

Mais après ces excuses tièdes, c'est la chaîne Fox News qui s'est lancé dans un mea culpa. "Au cours de la dernière semaine, nous avons commis de regrettables erreurs en direct concernant les musulmans d'Europe, explique une présentatrice. Et particulièrement ceux d'Angleterre et de France. Cela concerne des prises de position évoquant ces 'zones interdites' où les non-musulmans n'auraient pas le droit d'entrer et ou la police n'interviendrait pas".

"Pour être clair, il n'existe pas de telles zones dans ces pays et il n'y a pas d'informations crédibles capables d’asseoir l'idée selon laquelle des territoires excluraient des populations seulement en raison de leur religion", poursuit-elle. "Il y a bien sûr des zones où la criminalité est forte dans ces pays, comme aux États-Unis ou dans d'autres pays du monde, où la polices et les visiteurs entrent prudemment."

À écouter aussi

Avant de conclure : "Nous regrettons profondément ces erreurs et nous excusons auprès de ceux qui ont été offensés et particulièrement les habitant de France et d'Angleterre".

Des excuses qui devraient peut-être calmer les internautes très remontés depuis ces prises de position polémiques ou encore le Petit Journal de Canal + qui s'est fait un malin plaisir d'exiger - via des milliers de mails de ses téléspectateurs envoyés aux pontes de la chaîne américaine - des excuses solennelles. Un souhait désormais exaucé.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/