2 min de lecture États-Unis

VIDÉO - États-Unis : des innocents incarcérés dans une vraie prison pour une émission de téléréalité

La série "60 jours en prison" est composée de 12 épisodes. Sept prisonniers volontaires et innocents sont incarcérés à l'intérieur d'une prison de 500 détenus.

>
60 Days In: Unusual Suspects | S1E1 Crédit Image : Capture d'écran YouTube |
Ana Boyrie

Jusqu'où les téléréalités américaines peuvent-elles aller ? Jeffersonville, dans l'Indiana, accueille une émission, dans laquelle sept hommes et femmes seront suivis dans la prison de la commune, notoirement connue pour les trafics et les violences, au milieu de 500 détenus, filmés en permanence par 300 caméras. Afin de pimenter l'affaire, l'émission rajoute un élément déconcertant : les sept prisonniers sont volontaires et innocents, mais les gardiens de prison tout comme les autres détenus l'ignorent


Cette série, intitulée "60 Days In Jail" ("60 jour en prison") et diffusée sur la chaîne A&E en 12 épisodes, a été proposée par le shérif local, Jamey Noel. Le but étant d'utiliser ces innocents (trois femmes et quatre hommes) comme taupes, afin de nettoyer la prison, où les peines vont de petits délits à des meurtres. "La seule façon de vraiment comprendre ce qui se passe dans la prison était d'introduire des participants innocents dans le système afin d'obtenir des renseignements de première main et impartiaux", justifie le shérif, cité par le Parisien.

Des participants qui servent de "taupes"

Le shérif précise que ces "volontaires permis d'identifier des problèmes graves à l'intérieur de notre système, que des policiers infiltrés n'auraient pas pu trouver". Selon lui, des policiers "pourraient hésiter à dénoncer des collègues corrompus". Parmi cette liste de volontaires, on trouve l'aînée des neuf enfants du boxeur Muhammad Ali, Maryum. Cette jeune femme est éducatrice spécialisée dans la prévention des gangs et a dû changer son nom pour ne pas être reconnue par les détenues de la section féminine de la prison.

À lire aussi
Meghan Markle, le 30 janvier 2019 famille royale
Meghan Markle : le "Royal baby", déjà traqué par le fisc américain ?

Ces fameuses taupes doivent apprendre par cœur une fausse histoire, si jamais leurs détenus les interrogeaient. Les autres détenus sont informés qu'une émission est tournée. En revanche, ces criminels croient que l'équipe de télévision est sur les lieux pour suivre des nouveaux détenus, relatant leur première expérience en prison.  

Et si ça tourne mal ?

La plupart des critiques télévisuelles sont favorables à l'émission, malgré quelques doutes quant aux réelles motivations de l'émission. Les élus locaux sont davantage sceptiques. Tout comme Kelly Khuri, élue du comté de Clark à Jeffersonville, qui se dit "surprise", face à un tel concept. "Je reste très préoccupée, car qui assumera la responsabilité si cette aventure à haut risque tourne mal ?", confie-t-elle au site News And Tribune

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Émission Télé-réalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782464197
VIDÉO - États-Unis : des innocents incarcérés dans une vraie prison pour une émission de téléréalité
VIDÉO - États-Unis : des innocents incarcérés dans une vraie prison pour une émission de téléréalité
La série "60 jours en prison" est composée de 12 épisodes. Sept prisonniers volontaires et innocents sont incarcérés à l'intérieur d'une prison de 500 détenus.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/video-etats-unis-des-innocents-incarceres-dans-une-vraie-prison-pour-une-emission-de-telerealite-7782464197
2016-03-21 11:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l6ZJDPuNB2-BmmAuK-8cYw/330v220-2/online/image/2016/0321/7782465998_etats-unis-une-telerealite-envoie-sept-hommes-et-femmes-innocents-dans-une-vraie-prison.png