1 min de lecture Donald Trump

Trophées d'éléphants : Brigitte Bardot fustige Trump, qu'elle juge "inapte à gouverner"

L'actrice française s'est offusquée de la réautorisation de l'importation de trophées d'éléphants dans une lettre envoyée au président américain.

Brigitte Bardot en 2007 (archive).
Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP

Donald Trump et sa "décadente autorité mortifère". Brigitte Bardot ne mâche pas ses mots. Dans une lettre adressée au président des États-Unis, l'ancienne actrice dénonce la réautorisation de l'importation de trophées d'éléphants tués au Zimbabwe et en Zambie. 

"Votre dernière extravagance meurtrière concernant l'autorisation d'importer de nouveau aux États-Unis les trophées d'éléphants tués pour le loisir avec l'aval du dictateur fou du Zimbabwe, confirme la décadente autorité mortifère à laquelle vous soumettez le règne animal et végétal dans son ensemble", débute Brigitte Bardot dans sa lettre, datée du 17 novembre.

Une décision qui scandalise l'actrice, très engagée dans la défense de la cause animale. "Aucun despote au monde ne peut pendre la responsabilité de faire disparaître une espèce millénaire faisant partie du patrimoine mondial de l'humanité, continue-t-elle. L'éléphant est un animal sacré, magique, unique, respecté et protégé. Vos actions honteuses confirment les rumeurs selon lesquelles vous êtes inapte à gouverner".

Cette mesure, en plus d'agacer profondément Brigitte Bardot, a suscité plus généralement une vague de contestations dans le monde entier, forçant finalement Donald Trump à faire machine arrière et à geler temporairement les importations de trophées de chasse.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés