3 min de lecture The Voice

"The Voice" : Frédéric Longbois a "marqué l'émission en chantant 'Bécassine'"

ÉDITO - Si elle n'a pas pu regarder "The Voice" en direct, car elle assistait à un concert de Michel Sardou, Isabelle Morini-Bosc a particulièrement apprécié le candidat du télé-crochet.

Frédéric et Mika : le duo de cette deuxième soirée de "The Voice"
Frédéric et Mika : le duo de cette deuxième soirée de "The Voice" Crédit : Capture d'écran TF1
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Bon sang, cela m'aurait embêtée de ne pas voir Frédéric Longbois dans The Voice le week-end dernier sur TF1... Comment, vous ne l'avez pas remarqué ? Une grande voix dans un petit corps... Le décrire n'est d'ailleurs pas lui faire injure puisqu'il est le premier à plaisanter de son physique certes agréable mais atypique, et le fait qu'il sache en rire nous autorise à en sourire.

Peu importe de toutes façons qu'il "mesure 1,10 m les bras levés". Ce qui m'a en effet le plus fascinée le concernant, c'est sa grande intelligence assortie d'un vrai sens de la stratégie. Il le sait manifestement, avoir une très belle voix ne suffit pas dans The Voice. Cela peut même constituer un handicap quand elle est perçue comme "classique". Or, classique, son timbre l'est. Il le sait. Il en joue.

Mais sa fantaisie étant heureusement aussi puissante que son incroyable "organe", il a réussi à "prendre tout le monde d'assaut" samedi sur la Une : le public, les téléspectateurs, mais aussi les coaches. Et le résultat était un vrai moment de télévision. Sa tactique ? Interpréter une chanson "nunuche", mais rythmée, parlant au cœur de tous, y compris des critiques branchés ayant eux aussi, un jour, été "petits". 

À lire aussi
Julien Clerc, jenifer Mika et Soprano lors de la première journée de tournage de la saison 8 de "The Voice" Télévision
"The Voice" : castings, jury, règles... les coulisses de la saison 8

Vouloir attendrir la couenne de tous les types de publics-télé, c'était une idée brillante. Y parvenir était un coup de génie. D'où notre coup de cœur général et un coup d'audience puisque son audition "à l'aveugle" est actuellement un succès de visionnage "post-diffusion". Or donc, qu'a-t-il fait ? Reprendre Bécassine (oui, celle de Chantal Goya), façon mi bel canto, mi opéra-rock, avec une fausse emphase totalement euphorisante. Alors oui, me direz-vous, il a manifestement déjà beaucoup "bourlingué"...Et sait faire de l'effet sans faire beaucoup d'efforts...

On a ainsi retenu la boutade "Je suis aussi danseur nu sur une corde raide"... Oui, ce n'est pas un perdreau de l'année. Il a notamment déjà tourné avec Arielle Dombasle, Savary et quelques autres. Et alors ? Si quelques initiés l'ont connu et reconnu, bravo à eux. Mais il restait pour lui à se révéler à tous les autres, jury inclus. Aura-t-il un avenir ? Allez savoir, mais il a déjà eu raison de postuler, et la production de le rappeler. Elles sont en effet trop rares, les occasions de s'amuser franchement dans ces télé-crochets. 

J'adore prendre des fous rires en acceptant de rire avec des fous... Enfin, avec des artistes qui font semblant de l'être. Avec son "look" de chapelier d'Alice au pays des merveilles, il a fait de la deuxième soirée de The Voice une soirée marquante... Qui m'a justement marquée. Elle aurait sûrement également plu à Michel Sardou, autre très forte personnalité devant l'Éternel. Pourquoi évoquer Michel Sardou ? Parce que c'est à cause de lui que je n'ai pas pu regarder The Voice en direct le 3 février, mais en fait en "replay" hier. 

Privée de "The Voice" par Michel Sardou

J'avais en effet décidé d'aller "en famille" le voir chanter dans une ville que j'adore, Lyon, plus exactement à la Halle Tony Garnier, chère à Laurent Gerra, et cette "dernière tournée" (c'est son titre) m'a laissée sans voix... Parce qu'il avait, lui, retrouvé (quasiment) toute la sienne, jouant même très souvent avec le public.

Reconnaissez que c'est assez rare pour être souligné. Oh, il a évidemment communiqué à sa façon "bougon" et faussement ronchon (quoique...). Histoire d'être conforme à sa réputation, il a même pris les spectateurs à part et à partie (maintenant je vais faire un truc qui ne vous plait pas, je vais chanter une nouvelle chanson... Si si, je sais que ça ne vous plaît pas, je vous connais, pensez, depuis 30 ans !)...ou encore "qu'est-ce que j'ai pris avec les féministes, ces hyènes"... 

Moi, que voulez-vous, j'aime cet "attachiant" cultivé qui aime l'histoire, l'autodérision, le Rat Pack (le quatuor Sinatra-Dean Martin-Sammy Davis-Peter Lawford) ; c'est en fait un véritable "anar-apolitique", avec qui j'avais autrefois eu la chance de passer une semaine dans le Connemara, là où avait été tourné le célèbre film L'Homme Tranquille (John Wayne y tirait par les cheveux la très rousse Maureen O'Hara)... De tous les artistes "zazous" alors présents en Irlande avec nous, il avait été de loin le plus délicat avec les "locaux" et l'équipe, rabâchant à-la-demande Les Lacs du Connemara, ou "racontant" en riant les facéties de ses copains Lino Ventura et (entre autres) Bernard Blier... 

Alors certes, il a la réputation de faire parfois des "scènes et des grosses colères", mais tellement moins nombreuses que les scènes de music hall ou de théâtre qui m'ont enchantées ! Allez, à lui (champion toutes catégories de l'audimat) comme à Frédéric Longbois, on a envie de dire : allez, encore une, c'est notre tournée !   

La rédaction vous recommande
Lire la suite
The Voice Télévision Isabelle Morini-Bosc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792140515
"The Voice" : Frédéric Longbois a "marqué l'émission en chantant 'Bécassine'"
"The Voice" : Frédéric Longbois a "marqué l'émission en chantant 'Bécassine'"
ÉDITO - Si elle n'a pas pu regarder "The Voice" en direct, car elle assistait à un concert de Michel Sardou, Isabelle Morini-Bosc a particulièrement apprécié le candidat du télé-crochet.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/the-voice-frederic-longbois-a-marque-l-emission-en-chantant-becassine-7792140515
2018-02-05 21:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TBbBNd1PBNLsRk01Xvev-w/330v220-2/online/image/2018/0203/7792120774_frederic-et-mika-le-duo-de-cette-deuxieme-soiree-de-the-voice.PNG