1 min de lecture Médias

TF1 demande une troisième page de publicité dans les films qu'elle diffuse

Les représentants de la première chaîne ont demandé aux parlementaires d'alléger certaines dispositions afin d'augmenter leurs recettes publicitaires.

Une vue du siège de TF1, à Boulogne-Billancourt
Une vue du siège de TF1, à Boulogne-Billancourt Crédit : AFP / Ludovic Marin
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

TF1 tente de renouveler son modèle économique essoufflé, et pour ce faire les dirigeants du groupe auraient demandé une troisième coupure publicitaire lors des diffusions de films. Plafonnées actuellement à deux, les pages de réclames sont une source majeure de revenus. 

Lors d'une audition devant la mission parlementaire sur la régulation de l’audiovisuel, les représentants de la chaîne sont venus défendre leur modèle, qui traverse une crise depuis la montée en puissance des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) auxquels il faut ajouter Twitter, qui a tenté une incursions dans la diffusion d’événements, notamment sportifs. Ces derniers ne sont pas soumis aux mêmes réglementations que les chaînes, se plaint TF1 selon Le Parisien.

Avec 15% de baisse sur 10 ans de ses revenus publicitaires, TF1 a d'abord souhaité une ouverture de la publicité au secteur du cinéma et aux promotions de la grande distribution (réservée aux radios et presse écrite). Dans un deuxième temps, Le Parisien rapporte que Nathalie Lasnon, directrice des affaires réglementaires du groupe TF1, a demandé un "allègement de la pression fiscale" sur les chaînes et un "durcissement de la réponse graduée" face au piratage. 

Après avoir arraché un accord avec Orange, SFR et Bouygues Telecom concernant la diffusion de ses chaînes et la mise à disposition des replays, moyennant de gros chèques des distributeurs, le groupe audiovisuel tente de trouver de nouvelles ressources financières. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias TF1 Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants