3 min de lecture Edito

Testament de Johnny Hallyday : "Ils vont se battre, on va devoir débattre, hélas"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur la bataille juridique qui s'annonce entre Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday à propos du testament de Johnny Hallyday.

Jade, Joy et Laeticia Hallyday avec Laura smet et David Hallyday lors des obsèques de Johnny
Jade, Joy et Laeticia Hallyday avec Laura smet et David Hallyday lors des obsèques de Johnny Crédit : Sipa
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Comme il doit être aujourd'hui difficile pour certains "vieux potes de Johnny" d'être très proches du clan Hallyday. Je désigne par là ses "grognards", ses "fidèles" de la première heure médiatique, de la première étincelle musicale et qui, par amitié pour lui, étaient parvenus à s'entendre durablement avec sa seconde famille, celle formée par Laeticia. Il en existe sûrement encore deux ou trois qui n'avaient pas eu à choisir de camp et qui, aujourd'hui, se retrouvent sur un terrain plus mouvant qu'émouvant. Face à une famille actuellement plus décomposée que recomposée.

Qui soutenir ? Ses amis-là savent qu'ils seront désormais observés par les proches, par les médias, par les fans, et par une "opinion publique" qui ne veut plus s'en laisser compter. Elle va donc justement beaucoup compter. Il avait en effet su évoluer en 20 ans, ce public d'adorateurs. D'abord hostile à la jeune "Boucles d'or" qui avait épousé leur idole dans un si joli tailleur en cuir bleu ciel siglé Jean-Claude Jitrois, il avait fini par s'adapter et adopter cette délicate petite Laeticia. Puis, il l'avait appréciée. Et, enfin, il l'avait aimée. Sans pour autant renier un David pudique et discret, une Laura émouvante et fragile.

Le premier, les fans l'avaient vu grandir, l'avaient entouré de passion et de compassion, finalement heureux de l'album Sang pour sang qui avait selon eux, "ramené l'attention et chassé les tensions". La seconde, Laura, resterait à jamais pour eux, celle qui avait inspiré l'un de leurs tubes préférés. Et ce même public, qui voulait absolument croire à la "communion générale" lors des obsèques, pourrait mal supporter de devoir brusquement "douter". 

À lire aussi
Les chefs Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran, lors du 100ème épisode de "Top Chef" Edito
Pourquoi il ne faut pas mépriser les programmes télé selon Isabelle Morini-Bosc

Il était en effet déjà visible qu'il y avait deux familles, pour ne pas encore dire 2 clans.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Douter de tout, par exemple de la "vérité" des unes de magazines racontant le désarroi éperdu de cette ravissante jeune veuve de 42 ans. Cela dit, avoir été ému par la cérémonie à la Madeleine ne dispense pas d'être lucide. Quand je lis dans la presse du jour "Il y eut l'émotion, les larmes, les embrassades. Une famille unie dans la douleur, désormais déchirée par l'argent", cela me semble aussi faux que réducteur.

Il était en effet déjà visible qu'il y avait deux familles, pour ne pas encore dire 2 clans. C'était seulement juste assez masqué pour que les Français puissent croire à l'"union sacrée" face à cette "sacrée union" de tout un pays. Les larmes ne se mélangeaient pourtant pas. C'est donc tout aussi faux de sous-entendre que l'argent a fait voler en éclats cette entente "de façade". Et injuste. 

Intéressés, David et Laura ? Ce ne serait pas plutôt deux enfants se sentant moins dépossédés de l'argent de leur père, que de leur père "tout court" ? Vu de loin, c'est surtout l'héritage artistique et émotionnel qu'ils pleurent. La pire des privations étant sûrement pour eux d'être privés d'explications. Pourquoi Laura ne peut-elle récupérer la pochette de disque que Johnny lui avait dédicacée ?

Pourquoi David n'aura-t-il à terme aucun objet,aucun symbole cristallisant cet amour d'un père qui lui reconnaissait certes un grand talent, mais avait tout de même écrit que son fils n'avait pas assez souffert pour devenir un véritable artiste. 

La chanson 'Sang pour sang' ne transpire-t-elle pas d'amour ?

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

La chanson Sang pour sang ne transpire-t-elle pas d'amour et de souffrance bien-élevée ? Retenue ? Un jour où, grâce au comédien-réalisateur Yves Rénier, j'avais reçu durant une heure à RTL (avec mes camarades Emmanuel Maubert et Sébastien Folin) un Johnny génial de simplicité, je n'avais pu m'empêcher de lui faire remarquer, en le raccompagnant, à quel point je trouvais triste de l'entendre régulièrement évoquer sa "joie de découvrir la paternité avec Jade" (Joy n'était pas encore adoptée), oubliant systématiquement de citer ses aînés. Sans agacement aucun, il m'avait répondu qu'il aimait tous ses enfants, mais que là, "c'était plus simple". Avoir du temps pour cette nouvelle paternité l'émerveillait. 

Sera-ce d'ailleurs si facile pour ces petites dernières ? N'auraient-elle pas besoin des grands pour compléter l'image du père ? Et puis, est-ce si facile d'"hériter" de tout, y compris de la "curiosité malsaine" allant avec? Inutile de préciser que nous aurons hélas le temps, au fil des semaines, de reparler de tout cela, qui fait parler.

De cet héritage "californien" naguère plusieurs fois modifié (il incluait autrefois les enfants du "premier lit"), du poids de la famille de Laeticia (notamment de sa grand-mère) dans la gestion de l'"Empire Johnny", de la guerre qui se prépare, de la France divisée sur ce qui divise. Durant des mois, ils vont se battre, on va devoir débattre. Hélas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Edito Isabelle Morini-Bosc Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792249561
Testament de Johnny Hallyday : "Ils vont se battre, on va devoir débattre, hélas"
Testament de Johnny Hallyday : "Ils vont se battre, on va devoir débattre, hélas"
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur la bataille juridique qui s'annonce entre Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday à propos du testament de Johnny Hallyday.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/testament-de-johnny-hallyday-ils-vont-se-battre-on-va-devoir-debattre-helas-7792249561
2018-02-13 20:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cDm0Gr6OVfyFr1obJu5Nwg/330v220-2/online/image/2018/0213/7792246491_jade-joy-et-laeticia-hallyday-avec-laura-smet-et-david-hallyday-lors-des-obseques-de-johnny.jpg