1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Tanguy Pastureau : la TNT, dix ans de vide
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : la TNT, dix ans de vide

La TNT a pile 10 ans. Il est donc temps de faire un bilan sur ces 20 chaines en plus qui ont proposé des programmes plus absurdement débiles les uns que les autres. Candidats tout nus, spécialistes de la survie en milieu hostile et ch'tis sans cervelle sont les héros de la télé low-cost.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Crédit : RTL
Tanguy Pastureau : la TNT, dix ans de vide
03:17
Tanguy Pastureau du 28 mars 2015
03:17

Nous fêtons actuellement les 10 ans de la TNT. C’est formidable, car au lieu d’avoir 6 chaînes passables, on reçoit maintenant 25 chaînes moyennes, c’est comme le permis à points mais pour les neurones, 10 zappings et on repart à zéro. A Guantanamo on ligote les prisonniers devant NRJ12 en attendant qu’ils craquent, compter 7 minutes.
 
La TNT ce sont des rediffs, exemple, sur D8 à 13h30 il y a "Navarro", à 15h15 "Mademoiselle Navarro", sa fille, s’ils avaient fait "Mamie Navarro", une senior qui éclate les dealers Porte de Clignancourt avec sa canne, ça passerait à 17h.
 
La TNT c’est 25 épisodes des "Cordier juge et flic" par jour, à un moment on voyait tellement cette série qu’en bas des chèques on signait tous Pierre Mondy.
 
Mais ce sont aussi des programmes novateurs, comme "Adam recherche Eve" sur D8, qui consiste à se faire rencontrer sur une île, entre deux trous où des tennismen français ont planqué leur brozouf, des gens tout nus. Ça va très vite : le type s’assied dans le sable près de la fille, un crabe myope, pensant que ce sont des oursins, lui sectionne les testicules, et il est évacué en hélico jusqu’à l’hôpital du Vanuatu, mais il n’y en a plus, alors il décède.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/