1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Tanguy Pastureau : Hollande au départ des 24 Heures du sifflet
2 min de lecture

Tanguy Pastureau : Hollande au départ des 24 Heures du sifflet

REPLAY - Au Mans, les fans de course automobile ont sifflé, hué, le président Hollande. Sans doute se souviennent-ils que le chef de l' État préfère les deux-roues, et ne l'ont pas accepté (ce milieu est très sectaire). François Hollande va noyer son chagrin ce jour au salon Vinexpo de Bordeaux.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau : Hollande au départ des 24 Heures du sifflet
03:02
Tanguy Pastureau : Hollande au départ des 24 Heures du sifflet
03:02

François Hollande était samedi 13 juin au départ des 24 Heures du Mans. Depuis 1972 aucun président ne s’y était rendu, le dernier à y être allé, c’est Pompidou, un contemporain de Laurent Fabius. Hollande y semblait donc attendu tel Nicolas le jardinier par les joueurs de l’équipe de France quand ils veulent se faire toiletter au sécateur à crémaillère. Seulement, à l’instar d’une Miss T-shirt mouillé à la Grande-Motte, il s’est fait siffler, et pourtant il ne fait qu’un 85B.

Tout avait pourtant bien commencé, Hollande est arrivé au Mans l’œil vif, à l’affût du premier petit pot de rillettes qu’il pourrait étaler sur son pain. Ce sont, nous dit la presse, les terres de François Fillon, il a fait pipi tout le long des frontières de la Sarthe afin de marquer son territoire, ça lui a pris 4 ans. D’ailleurs Pierre Fillon, frère de François, est le boss des 24 Heures du Mans ; dans la Sarthe pour prospérer, il faut s’appeler Fillon, les gens changent leur nom, il y a des Babacar Fillon et des Yang Fillon. François Fillon pratique d’ailleurs la course automobile, c’est le seul type sapé dans le tweed de Papi René à rouler à 200.
 
Hollande au Mans est accompagné de Bernard Cazeneuve, le type qui a la tête de celui qui est malade en voiture avant même d’y monter, et de Stéphane Le Foll, originaire de la Sarthe, là-bas il se fait appeler Stéphane Fillon, donc il cartonne. Bref, Hollande se balade, il croise Patrick Dempsey, un bel acteur américain, le Macron d’Hollywood, qui participe à la course. Mais Hollande-Dempsey en photo, on dirait la rencontre entre Pollux et Clark Gable.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/