2 min de lecture Stromae

Stromae : 2013, l'année de tous les succès

Record de vente de disque, concerts acclamés, critiques élogieuses...2013 a été une année "formidable" pour le chanteur belge.

Stromae est le grand gagnant de l'année 2013 au rayon disques
Stromae est le grand gagnant de l'année 2013 au rayon disques Crédit : AFP / Damien Meyer
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Stromae est LE phénomène de 2013. Le chanteur belge est assuré de terminer l'année en tête des ventes de disque, loin devant le duo tant attendu composé de Daft Punk et Les Enfoirés, d'ordinaire indétrônables.

Depuis la crise qui a frappé l'industrie du disque au début des années 2000, rarement un artiste a connu un tel succès. Son album Racine carrée fait un véritable carton.

Des chiffres que Mercury n'a pas connu depuis longtemps

L'artiste a déjà vendu 1,1 million d'albums  en France et 300.000 à l'étranger selon Olivier Nusse, le directeur de de son label, Mercury (Universal).

"On ne sait pas à quel niveau il va terminer l'année, chaque semaine on a des surprises. La semaine dernière, il a encore vendu 75.000 exemplaires de Racine carrée. On pense qu'il va en vendre plus de 100.000 pour la semaine en cours et qui sait ce qui va se passer la semaine de Noël", explique Olivier Nusse.

À lire aussi
Stromae présentait sa collection "Mosaert" au Bon Marché, le 6 avril 2018 musique
VIDÉO - Stromae : découvrez sa nouvelle chanson intitulée "Défiler"

"On est parti pour atteindre des chiffres que Mercury n'a pas connu depuis bien longtemps", poursuit-il.

Ovationné à chaque concert

Stromae fait également un carton dans les salles, où le public se presse pour assister à ses concerts. Dernièrement encore, les Trans Musicales de Rennes ont dû prendre des mesures de sécurité spéciales face à l'engouement du public.

La tournée de Stromae affiche déjà en grande partie complet (dont 3 Zénith de Paris et un Bercy) et il sera en tête d'affiche des plus grands festivals cet été.

Ses mises en scène toujours très travaillées et son énergie sont chaque fois ovationnées. "Il a remis au goût du jour l'importance de l'interprétation", rappelle Olivier Nusse.

>
Stromae Live Bruxelles,Grande Place -27 septembre 2013

Des critiques élogieuses

Stromae a réussi l'exploit de mettre d'accord le public et la critique, élogieuse dès la sortie de Racine carrée, un album puissant mais pourtant loin d'être consensuel. 

"Ce qui fait le succès de Stromae, c'est l'ensemble de son projet. Parler du cancer, des MST ou de l'absence du père, a priori ce n'est pas fait pour aller sur tous les publics. Musicalement, c'est assez inédit et presque un peu risqué de mélanger toutes ces cultures, la musique africaine, sud-américaine, la dance", analyse Olivier Nusse.

"Ce qui marche, c'est le mélange de tout ça, accompagné par une image très forte et très personnelle, incarné par un artiste avec un physique, un stylisme à part", estime-t-il.

Un succès vertigineux pour l'artiste lui-même

Stromae lui-même s'étonne encore de son propre succès . "Je ne sais pas ce que les gens sont venus chercher dans ce disque, apparemment ce n'était pas que de la musique", déclarait-il récemment sur RTL.

Le défi pour le chanteur, c'est de garder la tête froide malgré son succès monumental. "Je suis de nature névrosée, donc je vais forcément avoir peur, dire que c'est vertigineux (…) Après, on fait un métier qui recherche le succès. En même temps, une fois qu'on l'a atteint, on est un peu bizarre", expliquait-il sur notre antenne.

"Ma crainte, c'est de ne pas rester normal. Le jour où je me prendrai au sérieux, c'est là que je commencerai à partir en cacahouète", avait-il également confié lors de son passage aux Trans Musicales.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Stromae Culture Culture-loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants