2 min de lecture Littérature

Scarlett Johansson fait condamner l'écrivain Grégoire Delacourt

L'écrivain français Grégoire Delacourt a été condamné pour atteinte à la vie privée, pour avoir mis en scène dans son roman un sosie de Scarlett Johansson.

L'acrice Scarlett Johansson au festival du film international de Rome en novembre 2013
L'acrice Scarlett Johansson au festival du film international de Rome en novembre 2013 Crédit : TIZIANA FABI / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Scarlett Johansson a obtenu ce mercredi 2 juillet la condamnation de l'écrivain français Grégoire Delacourt pour atteinte à la vie privée dans son roman La première chose qu'on regarde.

Grégoire Delacourt et les éditions Jean-Claude Lattès ont été condamnés par la 17e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris à verser 2.500 euros de dommages et intérêts à l'actrice américaine en réparation de son préjudice moral. Elle a reçu la même somme au titre des frais de justice.

Des relations amoureuses imaginaires

Dans le roman publié en mars 2013, le personnage principal, un garagiste du fin fond de la Somme, "qui ressemble à Ryan Gosling, en mieux", voit débarquer chez lui un beau matin Scarlett Johansson, en fait son sosie. L'auteur prête dans son roman à l'actrice des relations amoureuses "qui n'ont jamais existé", avait plaidé l'avocat de la star le 14 mai devant le tribunal. En défense, Me Anne Veil lui avait rétorqué que le livre évoquait des relations qui n'étaient pas forcément concrétisées.

À lire aussi
Frédéric Beigbeder et Stéphane Bern Stéphane Bern
A La Bonne Heure avec Frédéric Beigbeder

"Le fait pour Scarlett Johansson de se voir prêter deux relations sentimentales sur lesquelles elle ne s'est jamais exprimée, présentées comme officielles et qualifiées, l'une de 'passade parisienne sans grande conviction', et l'autre de 'passade express' (...) est de nature à présenter la demanderesse sous un jour qui peut légitimement lui apparaître blessant et dévalorisant", a estimé le tribunal.

Pour fixer le montant des dommages et intérêts, le tribunal a pris en compte la diffusion de l'ouvrage - plus de 100.000 exemplaires - mais aussi le fait que l'actrice a déjà évoqué dans certaines interviews sa vie affective.

Scarlett Johansson déboutée d'une partie de sa plainte

L'actrice contestait également l'exploitation frauduleuse de son nom, son image et sa notoriété pour la promotion du livre et, en cas de cession des droits de reproduction et d'adaptation de l'ouvrage, demandait d'interdire toute exploitation non autorisée des droits de la personnalité de l'actrice. Le tribunal l'a déboutée à ce sujet.
 
L'avocate de l'écrivain et de son éditeur, Me Anne Veil, s'est dite "extrêmement satisfaite" du jugement et a souligné le montant "dérisoire" des dommages et intérêts alloués à la plaignante. L'avocat de l'actrice n'a pu être joint.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Scarlett Johansson Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772995045
Scarlett Johansson fait condamner l'écrivain Grégoire Delacourt
Scarlett Johansson fait condamner l'écrivain Grégoire Delacourt
L'écrivain français Grégoire Delacourt a été condamné pour atteinte à la vie privée, pour avoir mis en scène dans son roman un sosie de Scarlett Johansson.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/scarlett-johansson-fait-condamner-l-ecrivain-gregoire-delacourt-7772995045
2014-07-02 18:26:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3Nh4uwqQRsTUatNk0v279A/330v220-2/online/image/2014/0128/7769215122_l-acrice-scarlett-johansson-au-festival-du-film-international-de-rome-en-novembre-2013.jpg