5 min de lecture Yann Barthès

"Quotidien" : ce que l'on sait de la nouvelle émission de Yann Barthès

ÉCLAIRAGE - Le lancement de la nouvelle émission de Yann Barthès, sur TMC, est prévu pour ce lundi 12 septembre à 19h10. Voilà ce qui vous attend.

Yann Barthès dans la première pub de son émission sur TF1
Yann Barthès dans la première pub de son émission sur TF1 Crédit : Capture d'écran TF1
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

C'est le grand soir pour Yann Barthès sur TMC. Une semaine après le lancement controversé de la nouvelle version du Petit Journal, l'émission qu'il présentait depuis 2004 sur Canal +, le journaliste débute une nouvelle aventure sur la chaîne du groupe TF1 avec Quotidien. Depuis plusieurs semaines, l'équipe de l'émission envahit les réseaux sociaux pour se créer une petite notoriété. L'objectif : dépoussiérer l'image de TMC, qui revêt par la même occasion un nouvel habillage et propose des premières parties de soirée plus porteuses.

Yann Barthès, figure de proue de cette nouvelle stratégie, débarque à l'antenne avec de la pression puisqu'il se fixe comme objectif d'audience 600.000 téléspectateurs. En coulisses, il pourrait se situer plutôt autour du million. Un score colossal pour TMC à cette heure si stratégique pour les ventes d'écrans publicitaires. Un million de téléspectateurs, c'est l'audience moyenne d'une émission comme C À Vous, présentée par Anne-Sophie Lapix sur France 5. En attendant la diffusion du premier numéro qui recevra Christiane Taubira, Valérie Lemercier et le groupe La Femme, voici un aperçu de ce qui vous attend de 19h10 à 20h35. À noter : chaque jour, l'émission de la veille sera rediffusée à 18h sur TMC.

Une émission de 65 minutes, 20 minutes de plus de celle de Canal +

Interrogé par nos confrères de Puremedias, Yann Barthès détaille ce lundi 12 septembre le contenu de cette nouvelle émission, qui durera "15 à 20 minutes de plus" par rapport au Petit Journal version 2015-2016. Pour la première, TMC créé l'événement avec une émission un peu rallongée afin d'"expliquer le principe de l'émission, proposer une chanson d'Éric et Quentin qui a pour thème notre arrivée dans le groupe TF1, pour présenter les nouvelles rubriques...".

Le journaliste promet un format original divisé en trois parties : "un tiers reportages, un tiers talk show, un tiers rigolo". Pour ses débuts, l'émission sera enregistrée contrairement au Petit journal, qui était diffusé en direct. "Pour trouver le rythme de l'émission, on l'enregistrera au début. Ensuite on passera sans doute au direct. Ça me permettra de me réveiller un peu plus tard", explique Yann Barthès.

"La même équipe, le même ton, le même plateau"

À lire aussi
Jade, Didier Bourdon et Eric Dussart Eric Dussart
VIDÉO - Didier Bourdon sur RTL : "'Quotidien' ne m'invite jamais"

Dans une interview à TéléObs, l'animateur assure qu'il présentera une émission nouvelle mais les essentiels, la recette qui a fait le succès du Petit journal est là. À l'exception de Catherine et Liliane, dont les acteurs Bruno Sanches et Alex Lutz ont choisi de rester sur Canal +, "on garde notre "troupe", les mêmes bureaux, le même plateau. Le ton, aussi. L'idée, c'est de sentir l'ambiance du moment et d'avoir des invités qui l'incarnent, nous parlent de leur travail, nous expliquent les choses de façon didactique. Nous partons du principe que tout ce qui nous intéresse peut intéresser le spectateur."

Les trublions Éric et Quentin seront de la partie. Ce sont eux qui assurent notamment la promotion du programme dans les couloirs de TF1. Le Parisien promet déjà une "séquence culte" intitulée Stranger Jean-Pierre, "un zapping infernal du 13 Heures de Jean-Pierre Pernaut dans lequel les monteurs, en cousant des morceaux de phrases façon patchwork, lui font dire littéralement n'importe quoi." Martin Weill incarnera toujours la dimension internationale du programme en multipliant les duplex depuis l'étranger. Le journaliste politique Hugo Clément et l'intervieweur décalé Panayotis Pascot ont eux aussi suivi Yann Barthès. 

Mais ce n'est pas tout. Yann Barthès confirme qu'il y aura de l'investigation. "On a étoffé l'équipe pour ça. En plus de Martin Weill, Hugo Clément, Camille Crosnier, Paul Larroutorou et Clémence Majani, il y aura Valentine Oberti et Azzedine Ahmed Chaouch qui viennent du Supplément et qui aiment bien les sujets qui grattent", détaille l'animateur à Puremédias.

La nouvelle star : Vincent Dedienne

Lui aussi était un des chroniqueurs permanents du Supplément. Vincent Dedienne, qui proposait chaque dimanche une Bio interdite des invités de l'émission de Canal +, interviendra également dans Quotidien. Son rôle dans la nouvelle émission de TMC n'a pas encore été détaillé.

Une ambition démesurée sur les réseaux sociaux

C'est le canal de prédilection pour s'adresser aux jeunes. Et avec Quotidien, TMC, dont la notoriété et la côte d'amour chez cette cible est proche du néant, ne compte pas s'en priver. Les réseaux sociaux seront au cœur du programme. "On sait aussi que les jeunes se détournent des chaînes. Ils veulent juste du flux. L'an dernier, on était plus vus en replay qu'en direct. Avec un pic à 13 heures : le programme est regardé en déjeunant, au bureau. "Quotidien" n'est pas juste un rendez-vous sur une chaîne. À côté, on a développé une plateforme : un site internet avec des programmes digitaux, qui - c'est important - est ouvert à l'international. Il y a plein d'expats qui nous suivent", a déclaré Yann Barthès à TéléObs.

Sur ce terrain-là, la marge de progression est très importante. Quotidien totalise un peu plus de 36.000 abonnés sur Twitter quand Le Petit Journal culmine à plus de 967.000. Sur Facebook, l'émission de la 10 a fait une belle percée avec aucun numéro à son actif. Plus de 760.000 internautes ont aimé la page du programme. Il faut reconnaître que la page de l'émission ne partait pas de zéro, Yann Barthès ayant transformé sa page fan perso en page fan de l'émission, a relevé Slate. Au même moment, la page du Petit Journal de Cyrille Eldin, qui cumule tout de même plus de 2.275.000 "J'aime" sur le réseau social, perdait un nombre d'abonnés phénoménal.

Un access prime-time inédit sur TMC et valorisé sur TF1

Refroidie après l'échec d'Une Famille en or diffusée dans la case du 20h pendant l'été 2015 avec l'humoriste Arnaud Tsamère, TMC avait choisi de sortir du placard des épisodes multidiffusés de la série allemande Alerte Cobra pour son access prime-time. Du réchauffé qui ne coûte pas cher et dont l'audience oscillait autour des 300.000 téléspectateurs. Avec Quotidien, l'ambition et les moyens sont donc décuplés. Le programme pourrait coûter jusqu'à 100.000 euros par jour selon Le Parisien.

Un coût élevé à tel point que TF1 qui mise sur la synergie du groupe et les promotions croisées, diffusera, en plus des multiples bande-annonces, une pastille de cinq minutes, baptisée Quotidien Express, entre Le 20 Heures et le lancement de son prime. Un carrefour qui permettra au programme d'être visionné par 7 millions de téléspectateurs en moyenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yann Barthès Télévision Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants