1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Pippa Middleton : des milliers de photos intimes piratées sur son compte iCloud
1 min de lecture

Pippa Middleton : des milliers de photos intimes piratées sur son compte iCloud

3000 photos personnelles de la sœur de Kate Middleton auraient été piratées, selon le quotidien britannique "The Sun".

Pippa Middleton serait victime d'un piratage informatique.
Pippa Middleton serait victime d'un piratage informatique.
Crédit : GLYN KIRK / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Pippa Middleton en plein essayage de robe de mariée ? Le monde entier a failli pouvoir être témoin de ce moment intime de la belle-sœur du prince William. Son compte iCloud aurait en effet été piraté par un mystérieux hacker. Ce dernier a contacté jeudi 22 septembre le quotidien britannique The Sun, auquel il a affirmé être en possession de 3000 clichés privés de Pippa Middelton.

Ce mystérieux pirate informatique a expliqué au Sun pouvoir lui fournir son butin, en échange "d'au moins 50.000 livres sterling", soit environ 58.000 eurospeut-on lire dans un article publié sur le site du célèbre tabloïd. Ce dernier avait alors 48 heures pour se décider d'acheter ou non les milliers de photos dérobées. Parmi elles, des portraits de Kate et William, accompagnés de leurs enfants, mais aussi plusieurs photos de du fiancé de Pippa, James Matthews... complètement nu

Une enquête est en cours

La police britannique s'est rapidement emparée de l'affaire. Ce samedi 24 septembre, Scotland Yard a indiqué avoir ouvert une enquête après avoir pris connaissance de la publication de l'article, publié dans le Sun. Interrogée à ce sujet, la police britannique a indiqué à l'AFP que des "enquêteurs spécialisés" travaillaient sur l'affaire. "Aucune arrestation n'a été faite. L'enquête est en cours", a-t-elle ajouté. 

En août 2014, plusieurs actrices, dont Jennifer Lawrence,avaient été les cibles d'un piratage suite auquel des photos nues, récupérées sur iCloud, avaient été diffusées. Le géant américain Apple avait nié toute défaillance de son système de sécurité affirmant que les pirates étaient parvenus à répondre correctement à des questions de sécurité, voire même à détourner directement les mots de passe des comptes grâce à des opérations de hameçonnage. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/