2 min de lecture Les Grosses Têtes

Philippe Bouvard s'en va, "Les Grosses Têtes" ont le blues

Philippe Bouvard a enregistré la dernière des "Grosses Têtes" mercredi 25 juin, après 37 ans aux commandes. L'émission s'est déroulée sous le signe de l'humour, bien sûr, mais aussi de la nostalgie.

Les fans ont accompagné Philippe Bouvard jusqu'à sa voiture.
Les fans ont accompagné Philippe Bouvard jusqu'à sa voiture. Crédit : KNAUB / Abaca Press pour RTL
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

"C'est un grand jour pour moi", admet Philippe Bouvard. L'animateur a enregistré mercredi 25 juin (pour une diffusion vendredi) sa dernière édition des Grosses Têtes, avant de passer la main en septembre à Laurent Ruquier.

À son arrivée,des centaines de personnes l'attendent devant les studios de RTL, rue Bayard. Les flashs crépitent. Les écrans géants, qui diffusent l'émission au public resté dehors, s'allument.

Dans le studio, Philippe Bouvard s'installe dans son fauteuil matelassé. Sa clochette "sex", qu'il sonne lors des blagues potaches de ses sociétaires, toujours à portée de main. 

"Le rire l'emporte toujours"

>
"J'écoute les Grosses Têtes depuis 30 ans", se confie un auditeur Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
À lire aussi
Danièle Évenou dans "Les Grosses Têtes" Les Grosses Têtes
VIDÉO - Marie Pervenche perd son permis de conduire

Cette dernière émission est placée sous le signe de l'humour, bien sûr. "On a rigolé comme si c'était une émission normale, mais je crois qu'on ne se rend pas tout à fait compte que c'est la dernière", confie Vincent Perrot.

Les plaisanteries sont bien au rendez-vous. Les sociétaires se souviennent avec gaieté de la venue de Joey Starr, en imitant la voix rauque du rappeur. Baffie déclenche l'hilarité générale lorsqu'il raconte sa dernière espièglerie avec Sim. Lui et le sociétaire décédé en 2009 auraient espionné Amanda Lear aux toilettes... "Le rire l'emporte toujours", insiste Vincent Perrot. 

Mais la nostalgie peut parfois prendre le dessus, surtout lorsqu'il s'agit de la dernière. À la fin des deux heures, Bouvard dira au revoir à "la moitié de sa vie, sûrement la plus heureuse", confie-t-il. Il aura présenté Les Grosses Têtes pendant 37 ans.

"Chagrin" et "déchirement"

La "der" s'intitule sobrement "vos meilleurs souvenirs des Grosses Têtes", un thème propice à l'émotion. "On sent qu'une page se tourne", s'exclame Jacque Mailhot, sociétaire de l'émission depuis 1997. 

Bernard Mabille évoque un "déchirement". Chantal Ladesou reconnaît être "chagrinée".

>
Les Grosses Têtes : "On est tous un peu chagrinés", dit Chantal Ladesou Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Durée : | Date :

Philippe Bouvard, l'air rêveur, énonce trois décennies de souvenirs d'une voix ferme. Il rappelle les blagues osées de Jean d'Ormesson, ses débuts avec Jacques Martin où "tout était permis".

Pas d'apitoiement mais un humour féroce

Chaque sociétaire se remémore lui aussi les bons moments. Les phrases commencent souvent comme un poème de Georges Perec : "Je me souviens". Mais l'émission ne tombe pas pour autant dans l’apitoiement.

L'humour féroce des Grosses Têtes est encore plus présent que d'habitude. La preuve, Philippe Bouvard tressaute à intervalles réguliers. Après 1h30 d'antenne, l'émission ralentit. Les hommages des sociétaires à Philippe Bouvard se font plus intenses.

L'animateur se lève alors de son fauteuil. Il tient à sortir saluer la foule avant de partir. Jeunes et moins jeunes s'animent à l'arrivée du présentateur. "Merci pour tout", lui adresse le public. 

Les années Bouvard aux Grosses Têtes vous-ont elles marqués ?
Nombre de votes : 4107 *Sondage à valeur non scientifique

"Bouvard président"

L'animateur s'offre un bain de foule digne d'une rock star. Les gens se pressent autour de lui. "Bouvard président ! Bouvard président !", scande-t-on pendant de longues minutes. 

>
VIDÉO - La dernière des Grosses Têtes : "Bouvard président", scande la foule Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
Les fans ont accompagné Philippe Bouvard jusqu'à sa voiture.
Les fans ont accompagné Philippe Bouvard jusqu'à sa voiture. Crédit : KNAUB / Abaca Press pour RTL

Ému, il remercie son public. "Je vous ai aimés", leur confie-t-il. L'animateur retourne alors dans le studio. Il est temps de se séparer de ses sociétaires. À son retour, ils sont tous debout, smartphone à la main. Ils veulent immortaliser le moment. 

"C'est le moment que je redoutais. Nous allons nous quitter, commence Bouvard. Cette émission m’occupait 7 à 8 heures par jour, c'est dire si vous allez me manquer", poursuit-il. Les sociétaires et le public essuient quelques larmes. 

J'ai cru qu'il ne partirait jamais

Laurent Baffie
Partager la citation

Baffie ose une plaisanterie. "J'ai cru qu'il ne partirait jamais, s'amuse-t-il. Enfin, la place est libre."

Les fans le suivent jusqu'à sa voiture. Même parti, ils continuent à applaudir l'animateur : "Bravo et merci monsieur Bouvard".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Grosses Têtes Philippe BOUVARD Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772855481
Philippe Bouvard s'en va, "Les Grosses Têtes" ont le blues
Philippe Bouvard s'en va, "Les Grosses Têtes" ont le blues
Philippe Bouvard a enregistré la dernière des "Grosses Têtes" mercredi 25 juin, après 37 ans aux commandes. L'émission s'est déroulée sous le signe de l'humour, bien sûr, mais aussi de la nostalgie.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/philippe-bouvard-s-en-va-les-grosses-tetes-ont-le-blues-7772855481
2014-06-25 17:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JjjVPjdj47lCd2rVx5H_DA/330v220-2/online/image/2014/0625/7772862338_les-fans-ont-accompagne-philippe-bouvard-jusqu-a-sa-voiture.jpg