1 min de lecture Laurent Ruquier

"On n'est pas couché" : Christine Angot remplace Vanessa Burggraf

La romancière rejoindra l'émission de Laurent Ruquier sur France 2 dès la rentrée prochaine. Elle sera chroniqueuse aux côtés de Yann Moix.

Christine Angot dans On n'est pas couché, le 29 août 2015
Christine Angot dans On n'est pas couché, le 29 août 2015 Crédit : Capture d'écran / France 2
Amélie James
Amélie James

La remplaçante de Vanessa Burggraf était attendue, elle est désormais connue. Selon des informations révélées par Le Monde, Christine Angot sera la nouvelle chroniqueuse de l'émission On n'est pas couché dès la rentrée prochaine.

Jeudi 6 juillet, Vanessa Burggraf a annoncé qu'elle quittait l'émission pour prendre la direction éditoriale de France 24. Cible de nombreuses critiques, la journaliste n'aura finalement bouclé qu'une seule saison de l'émission. "C'est ma décision, je ne suis pas poussée dehors", avait-elle expliqué dans les colonnes du Parisien

Après ce départ surprise, Laurent Ruquier a donc du lui trouver rapidement un remplaçant pour officier aux côtés de Yann Moix. "Je suis quasi sûr de recruter une femme. J’aimerais bien prendre de la hauteur. Donc plutôt une philosophe qu’une journaliste. Une Michel Onfray ou Raphaël Enthoven au féminin", avait affirmé l'animateur. 

Remarquée lors de "L'Émission Politique" de France 2

C'est finalement la romancière Christine Angot qui a été choisie pour interroger les personnalités qui prendront part à l'émission à partir de septembre 2017. 

À lire aussi
documentaire
VIDÉO - "Braqueurs" : d'anciens bandits témoignent dans un documentaire sur M6

Invitée sur le plateau de L'Émission politique de France 2 en mars dernier, elle s'était illustrée en prenant à partie François Fillon. Alors que le débat s'était concentré sur l'emploi présumé de la femme de l'homme politique, la romancière lui avait lancé : "Vous ne reculez devant rien ! Votre parole est malhonnête !".

Lors de l'élection présidentielle, l'écrivaine engagée avait estimé qu'aucun candidat n'était capable de "réunir" le peuple français. Dans une lettre publiée en février dans le Journal du Dimanche, elle avait donc appelé François Hollande à se représenter à la présidentielle pour ne pas laisser la France "se désintégrer" face à l'extrême droite et à l'islamisme. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Ruquier Médias Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants