1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "On n'est pas couché" : Bruno Solo très ému par une chanson de Grand Corps Malade
1 min de lecture

"On n'est pas couché" : Bruno Solo très ému par une chanson de Grand Corps Malade

Le comédien a eu beaucoup de peine à retenir ses larmes lors d'une performance de Grand Corps Malade sur le plateau de l'émission.

Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt

L'émotion était palpable sur le plateau d'On n'est pas couché. Invité du samedi 17 février, le chanteur Grand Corps Malade est venu interpréter un titre de son dernier album, intitulé Plan B. La chanson, Dimanche soir, a été écrite par l'artiste pour sa femme, avec laquelle il vit depuis douze ans. 

Accompagné à la guitare, il entame les premières paroles de cette ode à l'amour, qui évoque le quotidien d'un couple. "Le temps n'a pas d'emprise sur la couleur de tes yeux (...) Je me moque de tes défauts qui sont devenus essentiels", déclame Grand Corps Malade. Au moment du refrain, qui dit "Parce que c'est toi, parce que t'es là, je n'ai plus peur du dimanche soir", Bruno Solo a bien du mal à cacher ses larmes. 

Les yeux embués, le comédien tourne la tête quelques instants, sans doute pour reprendre ses esprits. Bruno Solo passera le reste de la chanson les lèvres pincées et le regard humide devant la beauté du texte. Les autres invités, notamment Hélène Vincent et Denis Olivennes, se montrent, eux aussi, très touchés par le texte du slameur.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/