3 min de lecture Télévision

"Nouvelle Star" : Benjamin Biolay est "devenu un vrai dandy", selon Morini-Bosc

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc raconte les coulisses de la présentation du télé-crochet à la presse. Elle évoque les nouveautés dans l'émission et les membres du jury.

Shy'm et le jury de "Nouvelle Star" sur M6
Shy'm et le jury de "Nouvelle Star" sur M6 Crédit : Benjamin Decoin / M6
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

On a tort de dire que seul le bon vin se bonifie en vieillissant. C'est également vrai pour Benjamin Biolay qui, mardi 19 septembre, portait très bien le costume de futur juré de Nouvelle Star, le télé-crochet destiné à revenir d'ici peu sur M6.

La chaîne a en effet voulu montrer quelques séquences du programme dans un palace parisien, en présence du jury au grand complet : la découvreuse de talents Nathalie Noennec, le compositeur Dany Synthé, la chanteuse Cœur de pirate, sans oublier la nouvelle animatrice Shy'm, épatante dans une salopette chic et choc. 

Vous l'avez compris, il va donc être à la fois question de l'émission comme du jury dans ce billet. En préambule, j'aimerais que l'on m'épargne les traditionnels ricanements du style "elle parle du retour de cette émission à cause des liens entre sa radio et M6". 

'Nouvelle Star' a encore sa place et sa chance sur l'antenne.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

L'explication est plus simple : pourquoi me dispenserais-je d'évoquer un phénomène que je suis depuis sa création en mars 2003 et dont je n'ai jamais "gommé" aucune soirée, y compris durant la délocalisation de l'émission sur C8 (de 2012 à 2016). Pourquoi le cacher, j'ai même milité pour que nous soyons partenaires de la nouvelle formule. 

À lire aussi
dussart795x530 Eric Dussart
Les Collectors de "On Refait La Télé" du 09 Août 2020

C'est peu de dire que les 35 minutes soumises à notre intérêt m'ont rapidement rassurée par leur qualité, confirmant que ce divertissement avait encore sa place et sa chance sur l'antenne. Qu'avons-nous en effet vu sur l'écran ? Le maintien des fondamentaux : des apprentis chanteurs donnant (ou pas) de la voix, des juges donnant (ou pas) leur voix aux apprentis chanteurs, des artistes en devenir bouleversés voire bouleversants (comme ce Tahitien chantant de façon émouvante et simple le Rossignol de Luis Mariano). 

Un jury en parfaite harmonie

Sans oublier ce que je considère comme des "erreurs judiciaires" : comment, par exemple, ont-ils pu ne pas retenir ce jeune surdoué fan de comédies musicales américaines de la grande époque (j'espère le revoir un jour sur une scène de Broadway). Reste que, à propos de scène, je n'ai ni le temps ni l'envie d'en faire une à nos quatre jurés, tous aussi doués pour la vanne que Tony Yoka l'est pour la boxe ou Gasquet pour le tennis. 

Et peu importe en fait que je ne sois pas plus d'accord avec eux qu'ils ne le sont entre eux. Ce qui prime, c'est l'accord (musical évidemment) du quatuor. Quand Benjamin Biolay déclare (entre autres) à un candidat : "Pourquoi tu hurles comme ça ? On ne t'a encore rien fait", on rit autant devant sa mimique qu'en écoutant André Manoukian dire jadis à une jeune fille "ton interprétation sent trop le savon et pas assez la foufoune". 

Benjamin Biolay n'en fait jamais trop, brillant sans absorber la lumière.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Autre bonne surprise, la beauté des images et des visages. Par exemple, j'y reviens, celui de Benjamin Biolay qui, un beau jour, a décidé d'arrêter de se coiffer en dessous du bras et de réveiller son physique. Résultat : le voilà devenu un vrai dandy au bon sens du terme, un type qu'on imagine photographié en noir et blanc par le très raffiné Studio Harcourt. Un chanteur de 44 ans, crooner à qui on taille des vestes, qui porte le chapeau pour le bon motif. Pour notre bonheur également. C'était déjà évident dans la spéciale Les Copains d'abord, où il swinguait avec une nonchalante aisance sur un tube de L'affaire Louis Trio! 

Sa particularité ? Il n'en fait jamais trop, brillant sans absorber toute la lumière. Ils s'allument d'ailleurs tous gentiment et chacun ayant sa partition, ils sont tous parfaits et tous au service d'une émission où ils "ont la main". Où le public, présent à la pré-sélection, n'intervient plus ensuite que le soir de la finale, en direct. Revient alors donc aux téléspectateurs l'ultime décision. 

L'obligation de chanter en Français

Mais la meilleure nouvelle reste à venir. Comment, en effet, ne pas être enchanté (et dans enchanté il y a "chant") d'apprendre que les candidats sont désormais tenus de faire valoir leur organe et leur talent en français. C'était la condition imposée par Benjamin Biolay. 

"On est en France, c'est la moindre des choses" susurre-t-il, les autres mousquetaires faisant écho. Un candidat voulant absolument se faire entendre dans la langue de Shakespeare, devra donc également ensuite le faire dans celle de Molière. "C'est trop facile de baragouiner en anglais". Oui, il ne faut pas pousser. Sauf s'il s'agit de pousser la chansonnette... en Français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Nouvelle Star M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants