2 min de lecture Mort de Johnny Hallyday

Mort de Johnny Hallyday : Jean Benguigui rend hommage à un homme "jaloux de rien"

VIDÉO - Dans "Les Grosses Têtes", l'acteur se souvient d'un homme humble et modeste, dénué de toute prétention, qui admirait toujours le travail des autres.

Les Grosses Têtes
Johnny Hallyday : l'hommage des Grosses Têtes
Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP
Voir la suite

La France et les médias sont sous le choc : Johnny Hallyday, monument de la chanson et du rock français n’est plus. C’est donc tout naturellement que RTL a décidé de consacrer son antenne à la disparition du Taulier.

Dans Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier, Jean Benguigui a partagé une savoureuse anecdote. Il se rappelle être parti en vacances avec lui pour le réveillon de l’an 2000. Un périple mouvementé. Deux jours après le départ, suite à un problème alimentaire, tout le monde tombe malade. Tout le monde, sauf Johnny bien sûr."Il a passé le réveillon tout seul en disant ‘bah moi, ça va ‘ !" 

Une robustesse qui ne rend le décès de l’artiste que plus difficile à avaler. "Je ne peux pas penser qu’il est mort, car il est déjà tellement de fois mort, tellement de fois ressuscité… Peut-être va-t-il revenir ?"

Jean Benguigui se souvient aussi d’un homme marqué par l’humilité : "Il était simple, fan des autres, jaloux de rien. Je me souviens qu’on tournait un film au Portugal, il sortait d’un concert au stade de Lyon tout de même et nous dit ‘vous avez de la chance de faire un film !’"

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés