1 min de lecture Mort de Johnny Hallyday

Mort de Johnny Hallyday : "Il a su incarner l'émancipation de la jeunesse", dit Duhamel

ÉDITO - L'éditorialiste revient sur ce qui a forgé la légende de Johnny Hallyday décédé le 6 décembre à l'âge de 74 ans.

L'Edito d'Alain Duhamel
"Johnny Hallyday a su incarner l'émancipation de la jeunesse", dit Alain Duhamel
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP
Voir la suite

C'est une légende française qui s'est éteinte. Johnny Hallyday est mort dans la nuit du 5 au 6 décembre. Depuis la France pleure l'une de ses grandes figures et les hommages se multiplient. "Ce qui est impressionnant, ce qui est intriguant aussi, c'est l'intensité et l'universalité des réactions. Autrement dit, il s'agit de plus que d'une grande vedette ; il s'agit d'une icône, d'un symbole", estime Alain Duhamel. 

Si les qualités de chanteur expliquent sa popularité pour l'éditorialiste, ce dernier souligne également sa "capacité à changer de registre au fur et à mesure des décennies, ce qui n'est pas donné à n'importe quel chanteur". Alain Duhamel loue également "le charisme formidable" que Johnny Hallyday avait sur scène. Tout cela "a coïncidé avec l'apparition de l'audiovisuel. Quand il chantait, ce n'était pas seulement pour une salle, ça pouvait être pour la France entière", souligne-t-il. 

Mais ce qui a forgé le mythe Hallyday, c'est qu'"il a su incarner l'émancipation de la jeunesse à cette époque, c'est-à-dire les codes de la jeunesse, l'autonomie de la jeunesse, les mœurs de la jeunesse", note Alain Duhamel qui souligne que dans les très nombreux hommages rendus aujourd'hui beaucoup ont confié que la mort du rockeur les ramenait à leur jeunesse

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés