1 min de lecture Mort de Johnny Hallyday

Mort de Johnny Hallyday : Emmanuel Macron prévenu au téléphone par Laeticia Hallyday

Le président de la République a été informé du décès de l'idole des jeunes par Laeticia Hallyday elle-même, avant que cette dernière ne transmette l'information à l'AFP.

RTL Matin
Emmanuel Macron a été l'un des premiers avertis de la mort de Johnny Hallyday
Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire Crédit Image : AFP / Archives, Miguel Medina

La France se réveille sous le choc. Anonymes, stars mais aussi politiques rendent hommage, chacun à leur manière, à Johnny Hallyday, décédé des suites d'un cancer du poumon à l'âge de 74 ans. Tous reviennent sur le lien qui les unissait à l'artiste aux plus de 50 ans ans de carrière et plus de 1.000 titres au répertoire. Le président de la République, Emmanuel Macron, a été le premier à partager un long communiqué sur les réseaux sociaux peu après trois heures du matin. "On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday", écrit-il.

Le chef de l'État a en fait été quasiment le premier à être informé. Laeticia Hallyday a appelé Emmanuel Macron pour le prévenir à deux heures cette nuit, avant même d'annoncer le décès de Johnny Hallyday à l'AFP. Le Président a attendu le communiqué de Laeticia pour publier le sien. Il a dit à l'épouse de Johnny qu'il se rendrait aux obsèques avec son épouse, Brigitte Macron.

Y aura-t-il un hommage national ? "Tous les possibles sont envisagés", répond l'Élysée, qui prendra soin de consulter sa famille avant toute chose : une cérémonie aux Invalides les drapeaux en berne ou une descente des Champs-Élysées derrière le cercueil ? À ce stade, rien n'est acté. Emmanuel Macron n'a pas modifié son programme de la journée. Emmanuel Macron atterrit en Algérie, avant de rejoindre le Qatar, jeudi 7 décembre.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés