1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Miss France 2017 : Miss Mayotte dément avoir été hospitalisée
2 min de lecture

Miss France 2017 : Miss Mayotte dément avoir été hospitalisée

Miss Mayotte a tenu à s'exprimer sur sa chute pendant la cérémonie du 17 décembre et démentie son hospitalisation.

Naïma Madi Mahadali, Miss Mayotte
Naïma Madi Mahadali, Miss Mayotte
Crédit : Bertrand Noel / SIPAPRESS
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Naïma Madi Mahadali, Miss Mayotte s'est exprimée pour la première fois depuis la cérémonie du sacre de Miss France 2017. La jeune femme a chuté lourdement sur la scène qui représentait alors une banquise. Miss Mayotte a gardé le sourire, s'est relevé et a continué la soirée jusqu'au sacre de Miss Guyane. Très vite, des informations sur une potentielle hospitalisation de la jeune femme à cause de sa chute sont apparues. Quelques jours plus tard, elle tient à mettre un terme aux rumeurs, lors d'une interview à 20 Minutes

"Contrairement à ce qui a été dit dans les médias, je n’ai pas été hospitalisée. Après ma chute, j’ai vu un médecin sur place, mais je ne suis pas allée à l’hôpital. J’ai passé la soirée avec les Miss", a-t-elle déclaré dans un entretien exclusif pour 20 MinutesSa chute a été l'un des moments qui a le plus fait parler de lui sur les réseaux sociaux, tout comme son absence pour la suite des tableaux, car la jeune femme s'était déjà blessée quelques temps avant. "J’ai encore un peu mal et je boite encore un peu. En fait, lors des répétitions, j’étais déjà tombée et je me suis fait une petite entorse, lorsque j’ai à nouveau chuté samedi soir, la douleur s’est intensifiée et je n’ai pas pu participer aux tableaux suivants", poursuit-elle.

"Je n'ai aucun regret" confie-t-elle

Il n'empêche que Miss Mayotte gardera un très bon souvenir de cette aventure. "Je n’ai aucun regret, j’ai pu faire de beaux tableaux. Je ne garderai que les bons souvenirs. Mon aventure ne s’arrête pas là, je reste Miss Mayotte jusqu’à la prochaine élection, en août", explique Naïma Madi Mahadali. Elle va pouvoir d'ailleurs profité un peu après ces mois intenses et repenser à son avenir.  "Je vais peut-être arrêter [ses études à Poitiers]  et je reviendrai après avoir rendu mon titre de Miss. J’envisage aussi de passer un diplôme d’infirmière à Mayotte", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/