2 min de lecture Miss France

Miss France 2017 : Alicia Aylies, sitôt élue, elle est victime de racisme

REVUE DE TWEETS - Le premier sacre d'une Guyanaise a déclenché la fierté et la polémique.

Alicia Aylies, fraîchement élue Miss France 2017
Alicia Aylies, fraîchement élue Miss France 2017
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Alicia Aylies doit vivre dans un tourbillon d'émotions. Élue Miss France 2017, cette jeune femme de 18 ans rapporte pour la première fois à la Guyane le précieux diadème de reine de beauté. L'étudiante en première année de droit a devancé Miss Languedoc, première dauphine, Miss Tahiti, deuxième dauphine ainsi que Miss Guadeloupe et Miss Lorraine, les deux dernières finalistes. Sur les réseaux sociaux beaucoup louaient sa grande beauté, d'autres préféraient leurs miss régionales et pestaient comme le veut la tradition sur les rivales. 

Outre les joies et les frustrations liées à la compétition, une autre facette malheureusement typique des réseaux sociaux s'est révélée. Une fois de plus, un débat sur les origines de la nouvelle Miss France, accompagné des traditionnels commentaires sur sa couleur de peau, a enflammé Twitter. Pour certains utilisateurs, une femme de Guyane ne pourrait représenter la France : "#MissFrance2017 est d'un autre continent. Humiliation nationale. Une de plus. On traîne notre identité dans la boue", lançait avec véhémence un certain Frédéric qui se définit lui-même comme un "résistant français contre la colonisation islamique".

Dans un tweet publié au lendemain de cette élection, l'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira a écrit : "Compliments à #MissFrance2017 pour sa beauté, certes, surtout pour sa personnalité. Vœux de succès dans ses études et projets sportifs. ChT". Ces trois dernières lettres prouvent que c'est Christiane Taubira qui a écrit elle-même ces mots d'encouragement pour Miss France 2017. Un message nettement plus agréable que les attaques racistes dont elle a été victime sur les réseaux sociaux.

À lire aussi
Vaimalama Chaves à Papeete le 22 décembre 2018 société
Vaimalama Chaves, Miss France 2019, soutient Bilal Hassani face au harcèlement
Le tweet de "Frédéric" sur l'élection de Miss France 2017
Le tweet de "Frédéric" sur l'élection de Miss France 2017

Le compte Twitter du président de Radio Courtoisie, Henry de Lesquen, poursuivi par la justice pour "injures publiques, contestation de crimes contre l'humanité et provocation à la haine raciale", y allait aussi de son commentaire : "Imposture cosmopolite. 1. La Guyane n'est pas la France. 2. Il convient que la demoiselle qui représente la France soit de race caucasoïde." Et celui qui est aussi candidat à l'élection présidentielle de proposer de faire de la Guyane "un État sous protectorat français", une fois élu. 

Henry de Lesquen contestant la victoire de Miss Guyane
Henry de Lesquen contestant la victoire de Miss Guyane

Des tweets et des débats enflammés sur les questions du colonialisme et du racisme sont nés de ces réactions. De très nombreux internautes ont été choqués de voir resurgir de pareils débats sur la place de la Guyane en France et ont préféré lancer des messages de tolérance et d'ouverture ou tout simplement se sont contentés de féliciter la nouvelle Miss France pour son incontestable beauté.

Alicia Aylies préfère penser que la couleur de sa peau est un atout. "Les gens avaient peut-être besoin de voir une Miss France de couleur", explique Miss France 2017. Et d'ajouter : "On en n'avait pas tellement eu depuis quelques années". La belle guyanaise n'a pas prêté attention aux commentaires racistes sur internet : "Je n'ai pas eu le temps de me connecter avec mon planning très chargé. Et de toute façon, ça passe au-dessus. Je ne fais pas vraiment attention à ça." 

Sylvie Tellier remarque quant à elle que "L'année dernière, on avait reproché à Iris d'être plus jolie que bronzée. Cette année, on montre que l'Outre-mer a gagné et moi je suis ravie", avant d'ajouter : "C'est la victoire de la beauté de la femme, peu importe la couleur de sa peau".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Miss France Réseaux sociaux People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786333380
Miss France 2017 : Alicia Aylies, sitôt élue, elle est victime de racisme
Miss France 2017 : Alicia Aylies, sitôt élue, elle est victime de racisme
REVUE DE TWEETS - Le premier sacre d'une Guyanaise a déclenché la fierté et la polémique.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/miss-france-2017-alicia-aylies-sitot-elue-sitot-victime-de-racisme-miss-guyane-twitter-7786333380
2016-12-18 14:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9Grx7vISLFJVMRpN6lPVDw/330v220-2/online/image/2016/1218/7786333418_alicia-aylies-fraichement-elue-miss-france-2017.jpg