1 min de lecture Famille royale

Meghan Markle a été baptisée selon le rite anglican avant son mariage avec Harry

Une cérémonie de 45 minutes a eu lieu au sein de la chapelle royale du Palais Saint-James à Londres. Il s'agissait d'une étape incontournable pour pouvoir épouser le prince Harry.

Meghan Markle à Birmigham le 8 mars pour la journée internationale des droit des femmes
Crédit Image : Sipa

Il était impossible de se marier au prince Harry sans passer par la case baptême. L'actrice américaine Meghan Markle baptisée et confirmée selon le rite de l'Église anglicane d'Angleterre lors d'une cérémonie privée d'après nos confrères du journal britannique Daily Mail.


Le rituel a duré 45 minutes au sein de la chapelle royale du palais Saint James, à Londres, a précisé le tabloïd. Interrogé par l'Agence France Presse, le palais de Kensington, qui assure la communication du couple, n'a pas démenti.

Selon le journal, le Prince Harry ainsi que son père, le prince Charles, ont assisté à la cérémonie, mais pas sa grand-mère la reine Elizabeth II, cheffe de l'Église d'Angleterre. L'archevêque de Canterbury Justin Welby, le chef religieux de l'Eglise anglicane, a officié.  
Il recueillera aussi l'échange des consentements des fiancés lors de leur mariage, le 19 mai à la chapelle Saint-George du château de Windsor, à l'ouest de Londres.

Une religion intrinsèquement liée à la couronne

L'Église anglicane a été créée en 1534 par l'Acte de Suprématie d'Henri VIII. Ce dernier a rompu les liens avec Rome et la papauté afin, notamment, de divorcer de Catherine d'Aragon pour épouser en deuxième noce Anne Boleyn. Ce schisme, adapté à la télévision dans la célèbre série The Tudors, a été un mouvement d'indépendance politique mais aussi une fusion religieuse. Les anglicans intègrent en effet des concepts tirés du protestantisme sans rejeter toute la doctrine catholique.

Meghan Markle n'en est pas à sa première métamorphose pour devenir une parfaite duchesse digne des ors du palais de Buckingham. Elle a décidé de renoncer à sa carrière d'actrice pour embrasser un agenda de mondanités parfaitement chronophages et elle a  également prévu de prendre la nationalité britannique, un processus pouvant prendre plusieurs années.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés