2 min de lecture Médias

Leonarda : pour l'interviewer, "Libération" débourse 50 euros

"Libération" a rencontré au Kosovo la collégienne rom déboussolée par l'absence de perspectives. Mais pour cette interview, le quotidien a dû passer à la caisse.

Leonarda à Mitrovica au Kosovo le 20 octobre 2013.
Leonarda à Mitrovica au Kosovo le 20 octobre 2013. Crédit : Armend Nimani / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Libération a publié dans son édition de mardi 12 novembre un portrait de la jeune Leonarda. Une interview qui a coûté au quotidien 50 euros.

"Resat, le père, fixe ses conditions : il faut 'donner un truc' pour obtenir l'interview", écrit Libération. Et Leonarda d'expliquer au journaliste qui tente de la rencontrer à Mitrovica : "Tu comprends, on n'a plus de thunes." Pourtant, "d'ordinaire, jamais Libération ne paye". La jeune Rom est donc l'exception.

Le journal de la rue Béranger assure ainsi que la famille "cherche [...] à tirer bénéfice de l'appétit des médias" français pour le cas de leur expulsion controversée. Évoquant une "stratégie de la débrouille", c'est le père de l'adolescente, Résat Dibrani, qui mène la négociation : il demande 200 euros.

À lire aussi
 Vaimalama Chaves après sa victoire, le 20 décembre 2018 People
Miss France : pourquoi Vaimalama Chaves refuse de participer à Miss Univers et Miss Monde

"Affaire conclue à 50 euros", ponctue le journaliste monnayant ainsi l'interview. Une pratique inhabituelle dans les médias. Ce n'est pas la première fois que la famille Dibrani demande de l'argent en échange d'une interview. Début novembre, le père de Leonarda Resat Dibrani a demandé 200 euros à une équipe de journalistes de l'AFP venus rendre visite à la famille à Kosovska Mitrovica. "C'est 200 euros pour cinq minutes ou deux heures, le prix est le même. Nous n'avons pas d'autre choix car nous sommes sans revenus", avait-il déclaré. L'offre a été refusé. Dibrani père avait expliqué que la famille s'efforce de réunir l'argent nécessaire pour retourner illégalement en France.

Nabilla demande 10.000 euros


"Les passeurs me demandent 500 euros par personne adulte et 250 euros par enfant pour nous transférer en Autriche. Au total cela monte à 2.500 euros pour la famille. Comment trouver cet argent, nous sommes revenus de France avec 1.700 euros en poche et il ne nous reste que 30 euros", avait-il déclaré. Fin octobre, une équipe d'une télévision russe a payé 200 euros pour de tourner un entretien avec les Dibrani après avoir attendu plus de deux heures devant leur maison.

Certaines stars demandent de l'argent pour des interviews, mais ces cas sont rarement reconnus par les médias qui l'acceptent. Dernier exemple en date, la starlette Nabilla qui demande 10.000 euros pour une interview, assumant de profiter de sa célébrité, ont révélé plusieurs journaux en septembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Immigration Leonarda
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766691109
Leonarda : pour l'interviewer, "Libération" débourse 50 euros
Leonarda : pour l'interviewer, "Libération" débourse 50 euros
"Libération" a rencontré au Kosovo la collégienne rom déboussolée par l'absence de perspectives. Mais pour cette interview, le quotidien a dû passer à la caisse.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/leonarda-pour-l-interviewer-liberation-debourse-50-euros-7766691109
2013-11-12 10:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TTJY3tvZO_JzjUfO4mUS7Q/330v220-2/online/image/2013/1021/7765878809_leonarda-a-mitrovica-au-kosovo-le-20-octobre-2013.jpg