1 min de lecture People

Le prince William évoque la mort de Diana dans une lettre adressée au tribunal

Le duc de Cambridge a écrit une lettre lue par son avocat pendant l'audience de l'affaire des photos de Kate Middleton publiées dans "Closer".

Le Prince William s'est confié sur la mort de sa mère
Le Prince William s'est confié sur la mort de sa mère Crédit : HANNAH MCKAY / POOL / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Plus jamais ça ! C'est en quelque sorte ce que le prince William a tenu à rappeler, au moment où le tribunal correctionnel de Nanterre s'apprêtait à statuer sur l'affaire des photos seins nus de sa femme, Kate Middleton, parues dans le magazine Closer. Bien qu'absent mardi 5 septembre, le duc de Cambridge a transmis une lettre que son avocat, Me Jean Veil, a lu à l'audience.

"En septembre 2012 nous avons pensé mon épouse et moi-même que nous pourrions séjourner quelques jours en France dans la villa isolée d’un membre de ma famille et retrouver ainsi notre intimité", a-t-il écrit dans la lettre que s'est procurée Europe 1.

"Les manœuvres de dissimulation qui ont permis la réalisation de ces photos et leur publication nous ont particulièrement choqués du fait de l’atteinte à notre intimité", a justifié William. "Les faits soumis à votre juridiction sont de surcroît particulièrement douloureux car ils nous rappellent le harcèlement qui est à l’origine du décès de ma mère, Diana, princesse de Galles", a-t-il rappelé. 

Il y a 20 ans, la princesse Diana est décédée des suites d'un accident de voiture survenu sous le pont de l'Alma, alors que le véhicule était poursuivi par une horde de paparazzi. Le tribunal a condamné la directrice de la rédaction ainsi que le le directeur de la publication du magazine Closer à 45.000 euros d'amende chacun, et à un versement de 50.000 euros de dommages et intérêts à Kate et William. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Médias Prince william
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants