3 min de lecture Télévision

"Le Meilleur Pâtissier 2017" : candidats, épreuves... Que réserve l'émission ?

L'émission la plus sucrée du petit écran revient mardi 2 mai sur M6 dans une nouvelle version, qui met à l'honneur les professionnels de la pâtisserie.

Pour cette nouvelle édition, les pâtissiers professionnels sont répartis en brigade
Pour cette nouvelle édition, les pâtissiers professionnels sont répartis en brigade Crédit : Capture d'écran M6
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Les gourmands vont pouvoir saliver devant leur télévision. Que les malheureux de la fin de Top Chef se rassurent, l'autre programme culinaire phare de M6 fait son grand retour ce mardi 2 mai à 21 heures. Le Meilleur Pâtissier revient dans une toute nouvelle formule, centrée cette fois-ci autour des professionnels. Oubliés les amateurs autodidactes, place aux artistes de haut-niveau. 

Comme un changement n'arrive jamais seul, les pâtissiers ne vont plus s'affronter individuellement mais en équipe. Les 36 professionnels vont faire la compétition en équipes de trois personnes, avec deux coéquipiers qu'ils connaissent déjà. Ces différentes nouveautés arrivent à un moment où l'émission est à son plus haut niveau d'audience depuis ses débuts en 2012. La saison 5, diffusée du 12 octobre au 7 décembre dernier,  a réuni en moyenne 3,4 millions de téléspectateurs. Une manière pour la chaîne de renouveler ce qui est devenu un classique de sa programmation.

1. 36 pâtissiers professionnels

La première grande nouveauté de cette saison est évidemment la présence de professionnels au lieu des amateurs habituels. Si les saisons précédentes nous avaient déjà habituées à des pâtisseries impressionnantes, celle-ci mettra la barre encore plus haute. Mais les exigences ne seront pas les mêmes car ce qui était impressionnant de la part d'amateurs ne le sera pas de la part de professionnels. 

Le fait que cette édition soit un concours de professionnels rapproche un petit peu plus Le Meilleur Pâtissier de Top Chef. L'ambiance bonne enfant et très amicale qui régnait dans l'émission laissera place à plus de professionnalisme, car les enjeux ne sont pas les mêmes. Alors que les amateurs venaient montrer l'étendue de leur talent, les pâtissiers confirmés mettent à l'épreuve leur réputation et leur professionnalisme. 

2. Un concours par brigades

Marine, Camille et Muriel de la brigade "Palais de la Major"
Marine, Camille et Muriel de la brigade "Palais de la Major" Crédit : Marie Etchegoyen/M6
À lire aussi
Forces spéciales l'expérience Télévision
"Forces spéciales : l'expérience" : qu'est-ce que cette nouvelle émission sur M6 ?

L'autre grande nouveauté de cette édition est bien sûr la répartition des candidats par équipes. Les pâtissiers professionnels n'évoluent pas seul mais font partie d'une brigade de trois personnes, avec deux coéquipiers qu'ils connaissent déjà. Une nuance qui pourrait bien changer la donne dans le concours puisque les pâtissiers se connaissent et savent travailler ensemble.

3. Deux épreuves par semaine

Professionnalisme oblige, les épreuves techniques de Mercotte ont disparu du concours. Les brigades sont soumises à deux épreuves par semaine, une technique et une plus créative. Pour la première épreuve, les candidats doivent produire cent exemplaires de deux classiques de la pâtisserie, afin que le jury évalue leurs facultés à pâtisser en grande quantité. 

Pour la deuxième épreuve, les pâtissiers professionnels doivent faire preuve de créativité autour d'un thème donné. Ils ont carte blanche pour réaliser des structures spectaculaires et originales afin d'impressionner le jury. C'est surtout cette deuxième épreuve qui nécessite un travail en groupe car les pâtissiers ne pourraient pas réaliser de telles prestations tout seul et en si peu de temps.

4. Un jury redoutable (sans Mercotte)

Les candidats professionnels seront jugés par un jury plus redoutable que celui auquel les amateurs étaient habitués. Ce jury d'excellence est composé de très grands noms de la pâtisserie : Philippe Conticini, Pierre Hermé, élu meilleur pâtissier du monde en 2016, Frédéric Bau et, bien sûr, Cyril Lignac

Cette année, les professionnels seront jugés par un jury de grands noms de la pâtisserie
Cette année, les professionnels seront jugés par un jury de grands noms de la pâtisserie Crédit : Capture d'écran M6

Les téléspectateurs ne retrouveront donc pas Mercotte cette saison pour juger les candidats mais Faustine Bollaert, elle, sera bien présente auprès des candidats, avant son départ pour France Télévisions. La présentatrice de l'émission aura surtout pour rôle de rendre la technicité accessible au grand public. Seule amatrice dans cette édition de professionnels, elle sera notre porte d'entrée vers le monde merveilleux de la haute pâtisserie. À vos marques, prêts ? Pâtissez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Meilleur pâtissier M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants