2 min de lecture France 2

"L'Émission politique" : Angot s'explique après son violent face-à-face avec Fillon

L'invitée surprise de l'émission de France 2 a répliqué aux attaques de la droite, lui reprochant d'avoir été agressive.

Christine Angot et François Fillon dans "L'Émission Politique" le 23 mars 2017
Christine Angot et François Fillon dans "L'Émission Politique" le 23 mars 2017 Crédit : Capture d'écran France 2
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Sa prestation dans L'Émission politique du jeudi 23 mars avait suscité indignation des uns et admiration des autres. Christine Angot, invitée mystère du programme de France 2, avait jusque-là gardé le silence face aux commentaires des observateurs. Dans les colonnes de Libération, l'écrivaine a choisi de répondre et d'assumer ses propos lors de ce face-à-face tendu avec le candidat de la droite, dont elle juge la parole "malhonnête".

Pour elle, son argumentaire était le reflet de la pensée de la majorité des téléspectateurs. Quand on la critique sur son agressivité, elle rétorque : "Moi, agressive ? Ce qui était violent était la situation que je décrivais ! Pas moi", a-t-elle estimé. "C'est mon travail de traduire un sentiment collectif et je crois que ça a soulagé des gens (...) Allez voir les gens quand ils sont devant leur télé ! Ecoutez-les ! J’ai juste fait en sorte que ce qu’on prend pour du silence ne soit pas du vide."

Quand François Fillon est poussé vers son vide, il ne dit rien, il renverse la situation

Christine Angot dans "Libération"
Partager la citation

La chroniqueuse du quotidien n'a pas accepté les arguments de défense de François Fillon. "Quand il est poussé vers son vide, il ne dit rien, il renverse la situation. Quand il est accusé, il accuse Hollande. Il rend les costumes, et hop c’est effacé. Alors beaucoup de gens ont l’impression d’être pris pour des imbéciles. Marine Le Pen s’appuie sur ce sentiment", explique-t-elle, assurant que François Fillon a "bien sûr" le droit à la présomption d'innocence. "Je n’ai pas dit qu’il était malhonnête, j’ai dit que sa parole l’était. On voit, on entend quand ça sonne faux."

À lire aussi
Une femme devant sa télévision (illustration) audiences TV
Audiences TV : la série "Insoupçonnable" devant "Cauchemar en cuisine"

Elle conclut en dénonçant "deux mondes" comme le nom de la Revue, qui a employé Penelope Fillon. "Cette revue porte bien son nom. Il y a bien deux mondes, oui, et une grande fracture au milieu en ce moment, comme en Espagne au moment de Franco ou en Allemagne juste avant le plébiscite de Hitler (...) On n’arrive plus à parler ensemble. Mais le problème, c’est que l’un de ces mondes refuse le réel, au nom d’un passé rêvé, et souhaite dominer et abolir ce réel en abolissant la parole de l’autre et ce qu’il vit."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France 2 François Fillon Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787837360
"L'Émission politique" : Angot s'explique après son violent face-à-face avec Fillon
"L'Émission politique" : Angot s'explique après son violent face-à-face avec Fillon
L'invitée surprise de l'émission de France 2 a répliqué aux attaques de la droite, lui reprochant d'avoir été agressive.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/l-emission-politique-angot-s-explique-apres-son-violent-face-a-face-avec-fillon-7787837360
2017-03-27 14:39:34
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f5gXckE9KPlHDvYHftZ6fA/330v220-2/online/image/2017/0323/7787799349_christine-angot-et-francois-fillon-dans-l-emission-politique-le-23-mars-2017.PNG