1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "L'amour est dans le pré" : la lourdeur des agriculteurs amuse Twitter
1 min de lecture

"L'amour est dans le pré" : la lourdeur des agriculteurs amuse Twitter

Les agriculteurs de "L'amour est dans le pré" manquent de finesse dans cette 10ème saison. Les internautes se sont amusés à relever les pépites machistes et maladroites des candidats lors du prime du 29 juin.

Éric, candidat de "L'amour est dans le pré" est célèbre pour ses blagues un peu lourdes
Éric, candidat de "L'amour est dans le pré" est célèbre pour ses blagues un peu lourdes
Crédit : M6
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

On ne s'ennuie pas dans cette 10ème saison de L'amour est dans le pré. Les speed dating terminés, les prétendantes et prétendants sont arrivés à la ferme. La cohabitation chez les différents agriculteurs est riche en rebondissements et en petites phrases maladroites. Ce qui a amusé les internautes.

Éric, l'arboriculteur en Bourgogne, était par exemple très en forme. Il a invité Rose-Marie et Florence à Dijon, et le candidat a comme d'habitude enchaîné les blagues. "T'as du bol : j'aime pas me promener le durite à l'air", a-t-il déclaré à ses prétendantes dans un grand moment d'inspiration immédiatement relevé par les adeptes de Twitter.

Conversation autour des toilettes

Dans le même genre, Cyrille, éleveur de vaches allaitantes en Lorraine, a sorti le grand jeu à ses prétendantes en se laissant aller à quelques confessions très intimes. Il a ainsi déclaré que ce qu'il bloquait principalement le matin n'était pas la salle de bains mais les toilettes... Opération séduction assurée. 

Le candidat lorrain de 38 ans a également été pointé du doigt pour son côté légèrement macho. Il profite de la présence de ses prétendantes pour se faire servir comme un roi. 

Des réflexions du "Moyen-Âge"

À lire aussi

L'agriculteur n'a pas été tendre avec ses deux conquêtes qui ont dû se lever à 6 heures pour commencer le travail à la ferme à 6h15, sans compter les tâches ménagères. Malgré son plus jeune âge, Florent n'est guère mieux. L'éleveur de porc en Picardie s'est fendu de quelques remarques macho envers ses deux jeunes prétendants, Élodie (24 ans) et Marine (22 ans). "Elle sait faire la cuisine, le ménage. C'est parfait", a-t-il confié avec tact. 

Les deux jeunes femmes ont travaillé à la ferme toute la journée et pour seule récompense, Florent leur a offert une soirée télé au grand désarroi des internautes. 

Toute cela fait dire aux téléspectateurs que cette année, les agriculteurs manquent particulièrement de finesse. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/