3 min de lecture L'amour est dans le pré

"L'Amour est dans le pré" : Karine Le Marchand a "une capacité d'écoute hors normes"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc explique combien Karine Le Marchand porte avec brio cette émission de rencontres qui passionne toujours les téléspectateurs. Elle rappelle les raisons de son succès, alors que la 13e saison vient de débuter.

Karine Le Marchand est la présentatrice de "L'amour est dans le pré" sur M6
Karine Le Marchand est la présentatrice de "L'amour est dans le pré" sur M6 Crédit : M6
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Pas de doute, je bats moi aussi la campagne, au point de devoir peut-être me mettre au vert. "Campagne", "au vert"... J'emploie ces mots à dessein, attendu qu'il va être question dans ce billet de L'Amour est dans le pré. Comment ai-je, en effet, pu oublier de citer ce programme dans le billet que j'ai consacré hier aux émissions "patrimoniales" qui touchent quasiment tous les Français. Oui, comment ai-je pu, même un instant seulement, zapper la première salve de portraits consacrés lundi 15 janvier, sur M6, à 7 des 14 agriculteurs et agricultrices qui cherchent l'âme sœur avec la ferme intention de la trouver ? 

Cette émission de rencontres plait-elle toujours, m'ont demandé plusieurs auditeurs ? La preuve en a été immédiatement apportée : cette première soirée de présentation servant d'amorce à l'envoi des courriers, a particulièrement plu. 17% des téléspectateurs de tous âges étaient sur la chaîne, mais surtout 23% de femmes, ce qui est un record. C'est même respectivement 2 et 4 points de plus que l'an dernier, mais les records ne s'arrêtent pas là.

C'est le meilleur résultat depuis 2013 en ce qui concerne la phase des portraits, obligatoirement projetés en début d'année pour inciter le public à écrire à celui ou celle qui lui aura procuré, provoqué, un petit pincement. Allant du coup de cœur au coup de foudre. 

À lire aussi
"Ça ne sortira pas d'ici" a connu un très bon demarrage lors de sa première diffusion médias
Programme TV : ce soir, "Ça ne sortira pas d'ici" ou "Le Meilleur pâtissier"

Comment certains peuvent-ils prétendre qu'il s'agit d'une télé-réalité voyeuriste ?

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Cette première spéciale (la seconde lundi 22 janvier) annonce une saison 13 qui pourrait faire mieux encore que la douzième, suivie par 4.800.000 téléspectateurs en moyenne. Or donc, petite question : cela ne mérite-t-il pas que l'on en fasse déjà tout un foin ? Qu'on valorise ce milieu à une époque où, on l'a vu hier dans Cash investigation, 10.000 éleveurs (pour ne parler que d'eux) ont mis la clef sous la porte en 2016 ? C'est peu de dire qu'ils étaient doublement sur la paille, si on nous pardonne ce mauvais jeu de mots. L'Amour est dans le pré a d'ailleurs déjà pleuré un agriculteur ayant choisi de "partir". 

Longtemps après sa participation à une émission qui peut se vanter d'avoir su créer un lien fort entre des hommes et des femmes qui, après avoir participé à l'émission, se revoient et s'entraident ? C'est nécessaire quand on assume et assure 24 heures sur 24, sept jours sur sept. 

D'où mon incompréhension et mon exaspération : comment certains échotiers, trop nombreux à mon goût, peuvent-ils continuer à prétendre qu'il s'agit là d'une télé-réalité particulièrement voyeuriste sur un monde paysan qu'elle ridiculise ? Oui, comment peut-on répéter cela ?

Comment seulement suggérer qu'il puisse y avoir ne serait-ce qu'un point commun entre Les Marseillais (voire Les Anges, voire Les Ch'tis), tous tatoués comme des code-barres et huilés comme des frites Vivagel, et ces paysans qui nous entretiennent, nous font vivre. Avec leurs huîtres, leurs fromages, leurs céréales... Je n'ose pas dire que cet amalgame me rend chèvre mais dans l'esprit, on y est. 

Karine Le Marchand maintient le dialogue et le contact

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Car en plus d'avoir un bilan d'audience, L'Amour est dans le pré offre un bilan humain qui se passe de tout commentaire négatif. Qui devrait tout au moins. Vous en voulez la preuve après mise à l'épreuve ? En douze saisons, on a dûment "recensé" la formation de 74 couples, la célébration de 17 mariages, et surtout la naissance de 50 enfants ! "Oui, mais on déplore déjà un divorce", m'a fait remarquer un confrère. Ben oui, un peu comme dans la vraie vie, non ? Comment la production pourrait-elle empêcher que, parfois, soit défait ce qui a été fait ? Leur sort n'est alors plus de son ressort. 

Karine Le Marchand maintient le dialogue et le contact. Nullement par obligation légale. Rien ne l'y oblige et elle ne s'en vante pas plus que de ses bons résultats ou de sa taille mannequin. Il me faut d'ailleurs bien avouer que moi aussi, au départ, je ricanais sottement de sa fausse candeur, de ses exclamations érotico-naturalistes, façon "Dites-moi, c'est normal que les 2 porcs soient copains comme cochons et se montent dessus ?". Sauf qu'il suffisait d'être un peu attentif pour comprendre qu'elle était, qu'elle est, un vrai plus pour ces professionnels souvent malmenés par la vie et donc réservés. 

Karine, c'est un puissant décontractant pour les 14 candidats, appréciée par tous pour son humour de mec, sa bienveillance si j'ose dire virile, et sa capacité d'écoute hors normes. Alors, qu'on la laisse donc "faire campagne" puisque, avec elle et si j'ose dire, M6 a vraiment misé sur le bon cheval.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
L'amour est dans le pré Télévision M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791911420
"L'Amour est dans le pré" : Karine Le Marchand a "une capacité d'écoute hors normes"
"L'Amour est dans le pré" : Karine Le Marchand a "une capacité d'écoute hors normes"
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc explique combien Karine Le Marchand porte avec brio cette émission de rencontres qui passionne toujours les téléspectateurs. Elle rappelle les raisons de son succès, alors que la 13e saison vient de débuter.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/l-amour-est-dans-le-pre-karine-le-marchand-a-une-capacite-d-ecoute-hors-normes-7791911420
2018-01-19 21:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HNwfx6pLaMvbC6aqYAG_gA/330v220-2/online/image/2018/0111/7791794673_karine-le-marchand-est-la-presentatrice-de-l-amour-est-dans-le-pre-sur-m6.jpg