1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "L'Amour est dans le pré" : Isabelle a eu "le choc de sa vie" chez Bernard le Picard
2 min de lecture

"L'Amour est dans le pré" : Isabelle a eu "le choc de sa vie" chez Bernard le Picard

REVUE DE TWEETS - Finalement, l'idylle n'a pas duré entre l'agriculteur timide et sa prétendante.

Bernard le Picard dans "L'Amour est dans le pré"
Bernard le Picard dans "L'Amour est dans le pré"
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Dix-sept semaines après le lancement de la 11e saison de L'Amour est dans le pré, l'heure est au bilan pour les 14 agriculteurs qui ont participé à l'aventure. Au total, sept couples se sont formés cette saison. Ce lundi 31 octobre, pour le dernier épisode, les plus de 4 millions de fans de l'émission ont eu des nouvelles des deux Bernard - le Picard et le Pyrénéen -, Paulo, Jean-Paul, Monique et Julie

Invitée par Bernard le Picard à passer un séjour chez lui à l'issue du speed-dating, Isabelle avait réussi à plaire à Aline et Amandine, les filles de Bernard. "Si elle est sincère comme moi à 100%, on va vivre une belle histoire", prédisait Bernard. Puis tout a basculé. "Je l'ai fait revenir hors caméra", deux jours après son départ, raconte l'agriculteur des Hauts-de-France. "J'ai senti que ce n'était plus la même personne, c'était une personne dominante", raconte-t-il. "Elle a pris des initiatives dans la maison... Je n'ai pas demandé à avoir des affaires sur le trottoir en partance pour la déchetterie", révèle-t-il. 

De son côté, Isabelle n'a pas la même explication quant à la fin de leur idylle. "Bernard n'exprime pas ses sentiments, on ne sait pas vraiment ce qu'il pense. Un petite attention de temps en temps, ça rassure", déplore celle qui aurait aimé être accueillie avec une rose, et garde un souvenir amer de sa dernière visite chez l'agriculteur picard. "Là, j'ai eu le choc de ma vie. Il était à table et il ne s'est pas levé. Je suis restée une nuit, j'ai dormi avec les filles (Amandine et Aline, les filles de Bernard, ndlr) et le lendemain je me suis dit 'ça ne changera jamais', donc j'ai fait mes valises et je suis rentrée", raconte la prétendante. 

"Je pense que Bernard est resté bloqué il y a huit ans en arrière, au moment de sa séparation. Je crois que le deuil n'est pas vraiment fait", analyse-t-elle, affirmant toutefois qu'elle ne lui en veut "pas du tout". Les internautes, eux, ont pris la défense de la prétendante et n'ont pas fait preuve d'indulgence à l'égard de l'agriculteur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/